Rubriques




Se connecter à

Les haltérophiles monégasques invaincus

Récemment, les haltérophiles masculins et féminins de l'ASM avaient rendez-vous à la salle Joseph-Asso au Stade Louis II pour le second tour régional par équipes.

I.C. Publié le 19/12/2016 à 05:05, mis à jour le 19/12/2016 à 05:05
Jennifer Pasta à l'arraché. 	(DR)
Jennifer Pasta à l'arraché. (DR)

Récemment, les haltérophiles masculins et féminins de l'ASM avaient rendez-vous à la salle Joseph-Asso au Stade Louis II pour le second tour régional par équipes.

À domicile, les athlètes rouges et blancs représentaient avec brio la Principauté.

Au cours de cette compétition, la sportivité était à l'honneur, et c'est dans une bonne ambiance que les sportifs monégasques l'emportaient face à leurs adversaires, qui ne déméritaient pas pour autant.

 

Deux podiums en une compétition pour les hommes !

Mention spéciale pour Célia Gabbiani et Sébastien Bonventre qui réalisent les meilleures performances féminines et masculines individuelles du concours.

Au cours de cette rencontre, les cinq athlètes masculins de la Principauté réalisent un exploit en décrochant la première place de la Côte d'Azur, et en s'offrant la 3e place de la région PACA.

L'équipe masculine, composée de cinq athlètes, qui obtient un total de 1 215 points, est à féliciter pour sa performance collective.

Les féminines creusent l'écart

 

Depuis plusieurs saisons déjà, les haltérophiles féminines monégasques sont difficiles à battre.

À force de travail et de détermination, elles devenaient redoutables et redoutées par les clubs de la région.

Pour cette compétition, l'objectif de l'équipe était d'accroître leur avance au classement général.

Mission accomplie, puisqu'avec un total de 702 points, les quatre athlètes monégasques se hissent sur la première marche du podium. Les filles participeront à la finale régionale, qui se tiendra à Noves, dans les Bouches-du-Rhône en février prochain.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.