“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les gymnastes acrobatiques monégasques sont entrées dans le Top 10 mondial !

Mis à jour le 25/04/2016 à 05:02 Publié le 25/04/2016 à 05:02
« La carpette », la redoutable figure qui a permis au trio monégasque de rentrer dans les annales du sport en Principauté. De bas en haut : Eva, Emma et Pénélope.

« La carpette », la redoutable figure qui a permis au trio monégasque de rentrer dans les annales du sport en Principauté. De bas en haut : Eva, Emma et Pénélope. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les gymnastes acrobatiques monégasques sont entrées dans le Top 10 mondial !

Solange Ragazzoni-Conterno, présidente de la Fédération monégasque de gymnastique, a de quoi être fière de ses compatriotes.

Solange Ragazzoni-Conterno, présidente de la Fédération monégasque de gymnastique, a de quoi être fière de ses compatriotes. Elle a récemment fait le déplacement à Putian en Chine, à l'occasion des championnats du monde par groupes d'âge de gymnastique acrobatique, afin d'encourager et de soutenir la délégation de la Principauté.

La Fédération avait sélectionné un trio dans la catégorie 11-16 ans composé d'Eva Arnulf, Emma Levaillant et Pénélope Fresko. Après plus de 12 h de voyage et un décalage horaire de 7 h, ces jeunes gymnastes ont commencé leur décrassage avant de visiter leurs salles d'entraînement et de compétition.

Deux passages étaient programmés : le matin, le mouvement dynamique, puis, l'après-midi, le mouvement statique, le classement général se faisant en additionnant les deux épreuves. L'objectif de leur entraîneur, Kim Arnulf, était de réussir leurs mouvements et d'éviter la fin du tableau. Il faut dire que la concurrence était très rude, certaines équipes ayant arrêté leur scolarité depuis trois mois pour se consacrer entièrement à ces championnats.

Du jamais vu !

Dans une ambiance sereine centrée sur la qualité d'exécution technique et la classe artistique, marque de fabrique de la gymnastique féminine monégasque, les trois protégées de la présidente ont su gérer leur stress et ont produit deux mouvements frôlant la perfection. Après le passage en dynamique, elles se classaient 15e sur 25 équipes, dépassant de très peu le trio français qu'elles n'avaient jamais battu lors des sélections.

La surprise est venue l'après-midi en statique où Pénélope, Emma et Eva ont décidé de présenter « la carpette », un redoutable mouvement, très difficile en termes de composition technique et artistique, que très peu d'équipes sont capables de réaliser. Le trio monégasque est entré sur le plateau avec l'envie d'exceller mais surtout de se faire plaisir. Les notes sont tombées, l'attente étant longue pour la présidente et les parents qui avaient fait le déplacement, avec un résultat final les propulsant à la 10e place. Du jamais vu pour la principauté de Monaco en gymnastique… Une équipe dans le Top 10 mondial !

Au final, le trio finit 13e ex-æquo avec le trio français (issu du Fémina Sports de Monaco) sur 25 équipes, totalisant 53,450 pts sur 60, devançant de très grandes nations comme le Canada, l'Australie, l'Allemagne, la Chine ou le Portugal.

« Bravo aux gymnastes et à leurs entraîneurs, Kim Arnulf et Rémi Chal Debeauvois, pour ces excellents résultats, réagissait Solange Ragazzoni à son retour de Chine. Ils ont su par leur persévérance amener ces deux équipes à un très bon niveau international. Je suis entièrement satisfaite et peux considérer que l'objectif sportif fixé en gymnastique acrobatique pour ces championnats est pleinement atteint. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.