Rubriques




Se connecter à

Les athlètes monégasques des JO de Tokyo et Beijing primés par le Comité olympique du pays

En fin de semaine dernière, au One Monte-Carlo, avait lieu la réception d’honneur des athlètes ayant pris part aux JO de Tokyo et Beijing. L’occasion de se remémorer des souvenirs ancrés à jamais.

Adrien Santucci Publié le 12/04/2022 à 12:30, mis à jour le 12/04/2022 à 12:30
Les six athlètes ayant participé aux Jeux olympiques d’été à Tokyo en 2021 et d’hiver à Pékin en 2022 ont obtenu une médaille du comité Olympique Monégasque. Photo Eric Mathon/Palais princier

Lorsqu’une vidéo rétrospective des athlètes monégasques aux Jeux Olympiques d’été de Tokyo et aux Jeux d’hiver de Beijing a été diffusée, il y avait des étoiles plein les yeux. Comme peut en témoigner Charlotte Afriat, engagée sur l’épreuve reine du 100m: "C’est un honneur de se replonger au cœur de cette parenthèse olympique. C’est un vrai plaisir de partager de tels moments avec le comité olympique et tous les anciens olympiens."

Une histoire remplie d’émotions en l’espace de six mois pour le Comité olympique monégasque. Le prince Albert II en tant que président et grand fan de sport, était aux premières loges. Il a tenu à remercier les fervents représentants de la Principauté: "Par vos performances, vous contribuez au rayonnement de Monaco sur la scène internationale et à la promotion de nos valeurs. Vous êtes les ambassadeurs de notre pays et vous avez merveilleusement accompli votre mission."

L'équipage du bob à 2 qui a terminé 6e des JO de Pekin 2022. Photo Eric Mathon/Palais princier.

Les prochains Jeux
déjà dans le viseur

Les athlètes présents, à savoir Rudy Rinaldi, Boris Vain, Arnaud Alessandria, Théo Druenne et Charlotte Afriat ont reçu leur médaille du Comité olympique monégasque, remise en main propre par le Prince Albert II. Avec en plus pour le duo de bobeurs Rinaldi-Vain un diplôme olympique pour ceux qui terminent entre les 4e et 8e position.

Forcément un grand moment pour ce dernier: "Ce diplôme olympique pour moi, il a vraiment une saveur particulière. Quand on fait partie du sport, on sait ce que ça signifie, et c’est super."

La suite ? Tous se replongent dans leur quotidien à l’image du skieur Arnaud Alessandria: "Pour ma part la saison n’est pas encore finie. Ca ne s’arrête pas aux Jeux, et il faut continuer. Il me reste encore deux courses avant d’être en vacances."

 

Sans oublier bien évidemment Milan 2026 dans un petit coin de sa tête: "On y pense même si ça parait loin. C’était tellement magique qu’on veut revivre pareille émotion."

Ce n’est pas Charlotte Afriat qui dira le contraire. Pour elle, Paris 2024 c’est déjà demain: "C’est évident que je pense déjà à Paris. Je travaille très dur pour ça et pour y arriver. Le suivi que nous offre le Comité olympique monégasque nous permet de bosser dans les meilleures conditions possibles."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.