“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le Stade Laurentin fait douter Monaco

Mis à jour le 25/10/2016 à 05:14 Publié le 25/10/2016 à 05:14
Les laurentines, après avoir été inexistantes dans les deux premiers jeux, ont fait douté l'ogre monégasque, avant de louper le tie-break.Elles s'inclinent avec les honneurs face à cette belle équipe de Monaco.

Les laurentines, après avoir été inexistantes dans les deux premiers jeux, ont fait douté l'ogre monégasque, avant de louper le tie-break.Elles s'inclinent avec les honneurs face à cette belle équipe de Monaco. F.W.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Stade Laurentin fait douter Monaco

Le match au sommet de cette quatrième journée de volley a tenu toutes ses promesses.

Le match au sommet de cette quatrième journée de volley a tenu toutes ses promesses. Le public, nombreux, comme toujours d'ailleurs quand les joueuses du VBSL jouent à domicile, a pu vibrer comme il se doit. En effet, menées deux sets à zéro, les laurentines ont trouvé les ressources pour pousser la formation monégasque au tie-break. Pourtant tout débute pas très bien pour les locales, qui en cinquante minutes vont être menées deux sets à rien. Le premier acte sera équilibré jusqu'à la moitié, puis Monaco se détache pour l'emporter 25 à 20 en 26 minutes. Les joueuses du Rocher continuent leur route dans le second acte. 25-18.

Saint-Laurent entretient l'espoir au troisième et quatrième set. En effet, les volleyeuses du VBSL vont enfin parvenir à jouer sur leur vraie valeur. A partir de là, elles jouent beaucoup mieux tous les coups à fond et vont mettre la pression à une formation monégasque beaucoup moins performante en réception.

Saint-Laurent remporte ce troisième acte sur un dernier point gagnant lors d'un smash de sa capitaine Audrey Melani (25-22). Les laurentines vont rester sur leur prestation. Plus appliquées et plus sereines, elles vont faire bouillir le gymnase André Carton, en remportant la quatrième manche (25-23) grâce à un smash rageur d'Anastasia Prutko. Deux sets partout !

Tout est à refaire. Mais les laurentines ne vont pas rééditer leur prestation des deux derniers sets. L'équipe monégasque qui était en perdition durant ces deux jeux, va vite se reprendre, en menant 4-1, puis 11-4. Le match est plié, les protégées du président Gérard Rémond ne reviendront pas. Monaco l'emporte in-extrémis.

Pascal Drouot, restait mitigé à l'issue de ce derby : « On n'aborde pas la rencontre dans les meilleurs conditions comme il aurait fallu. Certaines joueuses n'ont pas joué à leur niveau. Je sais, on reconstruit un groupe, avec de nouvelles joueuses.On manque d'expérience. Pour revenir au score, nous avons laissé beaucoup de nos forces, et cela se voit dans l'ultime jeu. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.