“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le RCD s’impose à Monaco

Mis à jour le 29/10/2019 à 10:01 Publié le 29/10/2019 à 10:01
Les rugbymen dracénois ont ramené quatre points précieux de leur court mais périlleux déplacement à Monaco.

Les rugbymen dracénois ont ramené quatre points précieux de leur court mais périlleux déplacement à Monaco. Sébastien Fabret

Le RCD s’impose à Monaco

Alors que l’on se dirigeait vers un match nul, le jeune Dopre a transformé sans trembler une ultime pénalité au buzzer (17-14). Une belle opération qui a offert la victoire aux « verts »

Le Rugby club Draguignan s’est donc imposé sur le fil, dimanche après-midi, au pied du rocher de la principauté face à son homologue monégasque (17-14).

Alors que la rencontre touchait à sa fin (quelques poignées de secondes tout au plus) et que les « verts » campaient dans le camp de Monaco, l’arbitre sifflait une ultime pénalité en faveur des Varois suite à un maul. Le jeune Dopre, sans trembler, ne laissait pas passer l’occasion pour donner les quatre points de la victoire à ses couleurs.

Quatre précieux points

Comme évoquée lors de la présentation, la rencontre est restée très indécise voire même rugueuse jusqu’à son terme.

Chaque formation a eu, en effet, ses temps forts si bien que le score de parité à l’entame de la dernière minute de jeu reflétait parfaitement la teneur des débats. Cette pénalité salvatrice concrétisait toutefois la grande débauche d’énergie des hommes de Christophe Zingraff et de Nicolas Coudre.

C’est avec les « tripes » que le RCD a forgé son chemin.

Une rencontre qui s’est terminée un peu dans la confusion avec une belle échauffourée après le coup de sifflet final, provoquée par des Monégasques très certainement vexés d’avoir été battus sur le fil.

Les protégés du président Bruno Piquet, sans faire un grand match, ont fait preuve d’une plus grande maturité.

Quelques belles envolées derrière et une belle solidité devant ont fait la différence au final. Dans ce type de confrontation où les forces en présence s’équilibrent, la maîtrise des nerfs est primordiale. Ces quatre points permettent au RCD de rester dans le bon wagon. Les « verts » disposent, désormais, d’une petite quinzaine de jours pour préparer le choc au sommet de la poule avec la réception à Léo-Lagrange du leader Le Pontet-Avignon. Une rencontre à ne manquer sous aucun prétexte avec ce qui se fait assurément de mieux dans cette poule 6, face à un candidat sérieux à l’accession en fin de saison à la Fédérale 2.

Enfin, on notera la belle performance de la réserve en lever de rideau qui s’est imposée (24-17). Un succès qui permet aux hommes du trio Rousseau-Fafanou-Moefana de prendre la première place de la poule. Un superbe week-end une fois de plus pour les couleurs du club sous-préfectoral.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.