“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le président de l'AS Monaco n'a

Mis à jour le 26/09/2017 à 05:30 Publié le 26/09/2017 à 05:30

Le président de l'AS Monaco n'a

Le bureau de l'ex-ministre de la Justice Philippe Narmino, à la Croix-Rouge, a été perquisitionné hier. Quelques heures avant, le patron de l'AS Monaco Dmitri Rybolovlev rompait le silence

L'omertà ! Tout Monaco bruisse, mais personne ne parle. Comme un mot d'ordre, c'est « aucun commentaire » à tous les étages, dès lors qu'il s'agit d'évoquer la garde à vue de Philippe Narmino, ex-directeur des Services judiciaires (l'équivalent du ministre de la Justice). Le parquet général et le cabinet d'instruction ne font « aucun commentaire » ; les avocats du clan Rybolovlev sont encore moins bavards, n'accusant même pas réception de nos multiples sollicitations. Quant à Philippe Narmino lui-même, son numéro bascule automatiquement sur boîte vocale… Du moins le numéro utilisé en 2015, dans les échanges de SMS avec Tetiana Bersheda, l'avocate de Dmitri Rybolovlev, et qui sont à l'origine du scandale qui fait vibrer...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct