“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le pilote suisse Sébastien Buemi remporte le 1er ePrix de Monaco

Mis à jour le 09/05/2015 à 18:00 Publié le 09/05/2015 à 17:11
Le pilote suisse Sébastien Buemi.

Le pilote suisse Sébastien Buemi. Photo J-F Ottonello

Le pilote suisse Sébastien Buemi remporte le 1er ePrix de Monaco

On attendait Nicolas Prost, Nelson Piquet Junior, Bruno Senna ou Lucas di Grassi et c'est finalement le Suisse Sébastien Buemi qui a ouvert le palmarès de l'ePrix de Monaco, septième manche du nouveau championnat FIA Formula E (monoplaces électriques).

On attendait Nicolas Prost, Nelson Piquet Junior, Bruno Senna ou Lucas di Grassi et c'est finalement le Suisse Sébastien Buemi qui a ouvert le palmarès de l'ePrix de Monaco, septième manche du nouveau championnat FIA Formula E (monoplaces électriques).

Déjà dominateur lors des qualifications, le pilote de l'écurie française e.dams-Renault est parvenu a convertir sa pole position (le tour de 1,76 km en 53''478) en victoire grâce à une parfaite gestion de sa consommation dans les rues de la Principauté.

Leader d'un bout à l'autre, il a finalement devancé deux Brésiliens: Lucas di Grassi (Audi-Abt), 2e à 2''154, toujours leader du championnat, et Nelson Piquet Junior, 3e, à 4''634.

Carambolage en début de course

Marquée par un spectaculaire carambolage survenu dans le premier virage (abandons de Bruno Senna et Jaime Alguersuari), l'étape du jour s'est avérée moins fructueuse pour Nicolas Prost (e.dams-Renault) puisque le fils du « Professeur », seulement 6e, a perdu du terrain sur ses principaux rivaux dans course au titre. 

Stéphane Sarrazin, lui, a offert au constructeur monégasque Venturi une 7e place dans son jardin.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct