“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le PGVB regarde vers le bas L'USP accueille Monaco

Mis à jour le 24/03/2018 à 05:11 Publié le 24/03/2018 à 05:11
Le PGVB sous pression.

Le PGVB sous pression. X. D.

Le PGVB regarde vers le bas L'USP accueille Monaco

C'est un match à ne perdre sous aucun prétexte.

C'est un match à ne perdre sous aucun prétexte. « On doit gagner et ramener les trois points, affirme Lyes Ouldammar, déterminé à l'emporter face à l'Entente Provençale Digne/Manosque, lanterne rouge de la poule (11e, 0 pts). Pour le capitaine du PGVB, son équipe n'a plus le droit à l'erreur.

« On sort d'une contre-performance face à l'US Cagnes, un match que l'on se devait de gagner mais que l'on a perdu bêtement, regrette-t-il. Maintenant, on n'a plus le choix. On doit repartir sur une série de victoires. »

Assurer le maintien

Légèrement décramponnés au classement - le PGVB pointe à la sixième place (22 pts) et ne compte que trois points d'avance sur la zone rouge -, les hommes de Jérémy Magar ont peut-être abandonné tout espoir de top 5, en s'inclinant face au voisin cagnois. « L'objectif, en début de saison, c'était de jouer le haut du tableau, admet Lyes Ouldammar. Mais au vu de nos résultats, on doit désormais regarder en bas et assurer le maintien le plus rapidement possible. Il suffit de quelques contre-performances pour se mettre rapidement en danger. » Un danger que le PGVB pourrait écarter dès ce soir, en assurant les trois points face au dernier, qui n'a remporté que quatre sets depuis le début de la saison.

Il est temps de réagir et de prendre des points, à la maison, pour décoller, enfin, et ne plus enfiler ce costume de dernier. « On est dans une situation très difficile. On doit rapidement stopper cette spirale négative de défaites, avertit Richard Bettoni. Il faut se surpasser et donner le maximum pour faire un résultat. »

Mais face à la troisième équipe de l'AS Monaco, la tâche s'annonce compliquée. « C'est un vrai test, reconnaît l'entraîneur de l'US Pégomas. Mais depuis le début du championnat, on n'a pas l'impression d'être plus faibles que nos adversaires. Il faut juste se montrer plus réaliste et encaisser moins de buts. »

Lanterne rouge de la poule après ses quatre revers consécutifs, l'US Pégomas entend bien profiter de la réception d'un adversaire prestigieux pour se relancer.

« Tout est réuni pour faire un bon match. J'attends de mes joueurs une réaction d'orgueil, pour créer la surprise. » Les hommes du Rocher sont prévenus.

L'US Pégomas attend Monaco avec beaucoup d'ambition.
L'US Pégomas attend Monaco avec beaucoup d'ambition. X. D.

La suite du direct