“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le pari Bercy de la MBA

Mis à jour le 19/04/2017 à 05:13 Publié le 19/04/2017 à 05:13
De gauche à droite, et de haut en bas : Candice Facchini, Kitija Stolce, Paula Luke, Leslie Fournier, Alex Tchangoue, Melissa Uhel, Coralie Magoni, Morgane Plestan et Elodie Decker. Sous la direction d'Olga Tarasenko et la présidence d'Eric Eléna.

Le pari Bercy de la MBA

Prétendante à la montée en NF1, la Monaco Basket Association dispute, vendredi à l'AccorHotels Arena, contre Ifs (NF1), la première finale du Trophée coupe de France de l'histoire de Monaco

Cette saison à Monaco, c'est un régal à tous les étages de la maison sport. Si l'ASM foot et basket trustent les projecteurs, le sport « amateur » n'est pas en reste d'exploits. A commencer par les demoiselles de la Monaco Basket Association qui, vendredi soir (18 heures), disputeront la première finale du Trophée coupe de France de l'histoire de la Principauté. Une prouesse non négligeable pour un club créé en 2009.

« J'avais fixé comme objectif d'atteindre une finale dans les dix premières années. Je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite. Je suis très fier et tout le mérite revient à la coach et aux joueuses qui récoltent le juste fruit de leur travail », s'enthousiasme Eric Eléna. Un président de la MBA pas au bout de ces émotions en cette saison où l'objectif principal est, et reste, l'accession en Nationale 2. Le Trophée coupe de France n'étant que « la cerise sur le gâteau ».

Une occasion d'ouvrir l'armoire à trophées mais, surtout, un moyen de faire éclater aux yeux de la France du basket le travail effectué par le club pour, partant de la Départementale...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct