“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le must du calendrier glamour

Mis à jour le 07/10/2018 à 05:13 Publié le 07/10/2018 à 05:13

Le must du calendrier glamour

Les douzes joueuses de la nouvelle équipe du Racing Club de Cannes ont pris la pose au Five Seas Hotel. Des clichés tout en élégance et petites tenues... les Dieux du stade n'ont qu'à bien se tenir !

En ce premier vendredi d'octobre, l'effervescence est à son comble dans les couloirs, salons et chambres du Five Seas Hôtel à Cannes car c'est le nouveau lieu choisi par les dirigeants du Racing Club de Cannes (RCC) et leur agence de communication Icône pour installer leur studio photos.

Un remue-ménage sympathique et plutôt glamour dans les ascenseurs de l'établissement 5* causé par le ballet des championnes du Racing Club de Cannes entre maquillage, salon de coiffure et vestiaire avant de poser, une par une, sous les flashs de Kévin Leinster.

Des moments « cocooning »

Pour ce qui fait désormais partie de l'ADN du club depuis 2008, le making-off du calendrier est un moment très attendu par toutes les joueuses, qu'elles aient l'habitude ou que ce soit une grande première. C'est le cas pour la nouvelle libéro italienne du RCC, Luna Carocci. « Bien sûr tout le monde connaît le calendrier du club. C'est un excellent support publicitaire car il permet de démontrer que nous sommes à la fois des joueuses de haut niveau mais aussi des femmes. Il me tarde de voir les photos », précise-t-elle entre deux coups de blush.

De l'autre côté de la pièce, Myriam Kloster est déjà coiffée et maquillée. La capitaine patiente dans le salon d'habillage et bien qu'elle en soit à son quatrième calendrier, elle apprécie toujours autant ces moments de « cocooning ». « Ce n'est jamais la même chose. Pour nous c'est toujours une journée sympa car on se fait chouchouter. »

En coordinatrice expérimentée pour avoir été des deux côtés de l'objectif, Victoria Ravva, ancienne joueuse du RCC, connait mieux que quiconque l'impact du calendrier pour son club. « On a toujours des demandes de pays improbables car on est aussi connues que les Dieux du Stade. Ce calendrier c'est vraiment nous car, à la fois, il représente l'élégance du club et il met en lumière la beauté des joueuses. Celui-ci aura pour thème : les légendes éternelles, un peu ce que nous sommes toutes ! » Pourtant la Reine Vica n'oublie pas de jouer collectif. Elle sait partager la réussite de chacune des éditions du calendrier avec ceux qui en font le succès, année après année.

Mis en vente en novembre

Pour cette prochaine collection, la responsable en communication du RCC insiste sur le professionnalisme de l'école de maquillage niçoise FAM, de So Chic & Choc (neuf salons de coiffure sur le bassin cannois), des Galeries Lafayette chargées des vêtements et bien sûr du Five Seas Hotel, hôte de cette nouvelle édition.

Comme chaque année, vous n'en saurez pas plus sur les dessous chics des volleyeuses cannoises.

Pour cela, il faudra attendre le mois de novembre et la mise en vente (prix non communiqué, 17 € l'an dernier) de cette prochaine série limitée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct