Rubriques




Se connecter à

Le drapeau monégasque flotte sur Sotchi

Jeux Olympiques Les six athlètes de la Principauté ont été accueillis, hier soir, au village olympique. Le couple princier sera à leurs côtés lors de la cérémonie d’ouverture

(Sujet réalisé avec le concours de Stéphan Maggi, du Comité olympique monégasque) Publié le 07/02/2014 à 07:11, mis à jour le 07/02/2014 à 08:56
JO Sotchi
La délégation monégasque lors de la cérémonie de bienvenue, hier, à Sotchi. Stéphan Maggi / COM

Un moment mêlant convivialité mais également solennité qui a vu les athlètes de la Principauté entrer de plain-pied dans l'événement. Ils étaient entourés du chef de mission, Raymond Gnutti, et d'Yvette-Lambin-Berti, secrétaire général du Comité olympique monégasque.

Après l'hymne olympique, le drapeau de la Principauté a été hissé dans le ciel russe, alors que l'hymne national retentissait. Un échange de cadeaux s'en est suivi entre le maire du village olympique et le chef de mission.

Le couple princier à la cérémonie d'ouverture ce soir

 

Une très belle conclusion, dans un bel état d'esprit, pour cette journée de jeudi, à la veille de la cérémonie d'ouverture qui a lieu ce soir et à laquelle assisteront le souverain et la princesse Charlène.

Côté monégasque, on sent que la pression est montée encore d'un cran sur le plan sportif. Les skieurs Alexandra Coletti, Olivier Jenot et Arnaud Alessandria en ont profité, hier, pour prendre encore plus leurs marques et effectuer plusieurs descentes.

De leur côté, les bobeurs Patrice Servelle et Rudy Rinaldi ont participé aux séances d'entraînement du bobsleigh offertes aux nations. L'occasion pour le pilote de se familiariser encore plus avec la piste. 

Rappelons que tous les athlètes monégasques sont à pied d'œuvre à Sotchi. Seul Sébastien Gattuso (freineur en bobsleigh) manque à l'appel. Il peaufine actuellement sa forme en Principauté et rejoindra la Russie ce lundi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.