“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le couple Federer reçu au Palais princier

Mis à jour le 14/04/2015 à 11:36 Publié le 14/04/2015 à 11:24
(Photo Gaetan Luci / Palais princier)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le couple Federer reçu au Palais princier

À l'occasion du lancement des Monte-Carlo Rolex Masters, Roger Federer et son épouse Mirka ont été reçus pour le déjeuner au Palais princier de Monaco par le prince Albert II et son épouse la princesse Charlène.

À l'occasion du lancement des Monte-Carlo Rolex Masters, Roger Federer et son épouse Mirka ont été reçus pour le déjeuner au Palais princier de Monaco par le prince Albert II et son épouse la princesse Charlène.

Le joueur, l'un des meilleurs de tous les temps, et sa femme étaient très honorés de cette invitation. Ils ont pu échanger longuement avec le couple princier et partager leur expérience d'heureux parents de jumeaux.

L'Afrique du Sud, pays cher à la princesse Charlène mais aussi à Lynette Federer, la mère du champion, leur aura permis d'évoquer des souvenirs communs.

Le recordman de titres en grand chelem et sa maman y sont en effet très actifs à travers la Fondation Roger Federer. Tout comme la princesse Charlène, avec sa Fondation « Learn to Swim » dont elle est la présidente, et « Special Olympics », dont elle est la marraine.

>> LIRE AUSSI. Monte-Carlo Rolex Masters: Tsonga, Monfils et Simon en lice mardi


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.