“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le coeur sur la main

Mis à jour le 21/02/2020 à 11:18 Publié le 21/02/2020 à 11:17
Maël et David ont le sourire. Leurs joueurs favoris (de gauche à droite Keita Baldé et Benoît Badiashile) sont venus les voir, les bras chargés de cadeaux.

Maël et David ont le sourire. Leurs joueurs favoris (de gauche à droite Keita Baldé et Benoît Badiashile) sont venus les voir, les bras chargés de cadeaux. AS Monaco

Le coeur sur la main

Hier, les joueurs de l’AS Monaco Keita Baldé et Benoît Badiashile ont rendu visite à deux enfants touchés par la maladie au CHPG de Monaco. Récit d’une rencontre chargée d’émotion

C’est une après-midi qu’ils ne risquent pas d’oublier de sitôt. Hier, David et Maël, deux enfants que la maladie n’a malheureusement pas épargnés et respectivement âgés de dix et onze ans, ont reçu la visite de deux joueurs de l’AS Monaco.

Le Sénégalais Keita Baldé et le jeune défenseur Benoît Badiashile se sont rendus au service pédiatrique du Centre Hospitalier Princesse-Grace pour offrir quelques ballons, cartes dédicacées, ainsi que des peluches et maillots d’un genre un peu particulier aux deux jeunes enfants, émerveillés de rencontrer les deux footballeurs en chair et en os.

Parmi les cadeaux offerts donc, deux innovations qui vont mettre du baume au cœur à ces pitchouns.

La première est une série de maillots officiels de l’ASM, transformés en blouses d’hôpital par l’ajout de boutons à pression dans le dos des tenues.

La seconde, tout aussi ingénieuse, consiste à transformer la peluche de la mascotte du club (Bouba l’éléphant) en un trompe-l’œil permettant de cacher les poches à perfusions dans son dos.

Des étoiles dans les yeux

Ravis de recevoir ces présents des mains de leurs idoles, les deux petits fans de l’ASM ne se sont pas fait prier pour donner leur premier avis, interrogés par un Keita Baldé, micro en main, tel un journaliste : « On a l’impression d’être sur un terrain de foot alors qu’on est en train de se faire hospitaliser. C’est beaucoup mieux », témoigne Maël, les yeux remplis de bonheur. David, quant à lui, s’est dit ravi d’avoir pu rencontrer des joueurs de l’AS Monaco : « Ça nous fera des souvenirs, on est très contents », raconte-t-il.

Visiblement très à l’aise avec les enfants, notamment au moment d’enfiler son maillot-blouse à David, le jeune papa Keita Baldé - dont le fils est né au CHPG il y a trois mois et demi - a convié les deux stars du jour au prochain match de l’ASM contre Reims et s’est montré particulièrement touché par cette opération : « C’est très important d’être ici avec eux, on vient vraiment avec plaisir. Les gens de cet hôpital ont été très gentils avec moi quand mon fils est né, et j’aime tous les enfants. Je trouve que l’idée d’accrocher un petit éléphant à leur lit, c’est mieux qu’une perfusion. C’est une très grande idée. »

Même son de cloche chez son coéquipier Benoît Badiashile : « Faire plaisir aux enfants c’est quelque chose de très important pour nous. Aujourd’hui nous avons l’occasion de le faire, alors on ne va pas s’en priver. »

Un travail de longue haleine

À l’initiative du projet, trois entités ont donné de leur personne pour faire de cette journée un moment inoubliable. L’équipementier Kappa du club de la Principauté, la fondation « AS Monacœur » et le service de pédiatrie du CHPG ont donc travaillé main dans la main pour mener à bien cette mission. C’est ce que nous explique Benoîte de Sevelinges, directrice de l’hôpital.

« À partir des maillots que l’AS Monaco nous a offerts par le biais d’AS Monacœur, deux couturières de l’hôpital les ont transformés en blouses en cousant dans le dos des boutons-pressions. En ce qui concerne la peluche Bouba, nous nous sommes inspirés de l’idée d’une jeune Américaine qui avait vidé son doudou pour y cacher sa poche à perfusion. » Mais le projet n’a pas été si facile que cela à réaliser.

Les blouses devaient répondre à des normes d’hygiène strictes et également permettre de faire des soins en l’ouvrant facilement dans un sens ou dans l’autre. Une mission compliquée certes, mais qui s’est finalement concrétisée grâce à la bonne volonté de l’ensemble des acteurs de cette initiative.

Au total, plus d’une cinquantaine de maillots et de peluches vont continuer d’être acheminés vers le service de pédiatrie du CHPG, sans parler du colis spécial que va recevoir l’hôpital.

À l’initiative de Keita Baldé, le club va envoyer plusieurs ballons signés par toute l’équipe monégasque. L’occasion pour des dizaines d’enfants comme David et Maël de continuer à garder le sourire, en Rouge et Blanc.

« Bouba », la mascotte est devenue un cache perfusion.
En plus des joueurs, les enfants étaient accompagnés de Benoîte de Sevelinges (à gauche), directrice du Centre Hospitalier Princesse-Grace.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.