“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La logique sportive est redevenue prioritaire Victoire en amical

Mis à jour le 14/09/2019 à 10:11 Publié le 14/09/2019 à 10:11
Islam Slimani, lors de sa présentation au stade Louis-II.

Islam Slimani, lors de sa présentation au stade Louis-II. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La logique sportive est redevenue prioritaire Victoire en amical

Après la clôture du mercato, des supporters de l‘AS Monaco se confient sur le recrutement et le début de saison poussif des hommes de Jardim. Ils espèrent un sursaut dès demain

Jardim : moins d’excuses, plus de victoires. » En déroulant cette banderole dans le parcage à Strasbourg, le 1er septembre dernier, les Ultras Monaco 1994 se sont fait l’écho de l’état d’esprit des supporters asémistes en ce début de saison. Défaite interdite. La gagne et rien d’autre. D’autant plus après une dernière saison chaotique.

Le mercato clôturé dès le lendemain, aussi animé que tardif, s’est voulu ambitieux avec 132 millions déboursés et quinze joueurs qui ont débarqué sur le Rocher, en transfert ou en prêt.

« Je suis ravi de l’orientation prise par le club et du changement de stratégie opéré par Oleg Petrov en tournant le dos à la politique de trading des jeunes talents et de plus-value de l’ancienne direction, analyse Antoine Sapin, 37 ans, supporter de l’ASM depuis 1989. L’accent a été mis sur des profils de joueurs un peu plus confirmés et plus mûrs. La logique sportive est ainsi, semble-t-il, redevenue prioritaire. Il y a une volonté affichée de monter une équipe immédiatement compétitive, capable de retrouver la place qui devrait être la sienne. »

« Ben Yedder a tout pour devenir le chouchou »

La direction du club, par la voix d’Oleg Petrov, ne s’en cache pas. L’objectif est martelé sans langue de bois : le podium. Le bilan comptable des quatre premiers matchs ne va toutefois pas dans ce sens. Deux nuls, deux défaites. Deux points en quatre matchs et une piètre 19e place qui rappelle bien des mauvais souvenirs.

« La malchance continue. Trois cartons rouges pour les trois premières journées ne nous ont pas rendu la vie facile et nous nous sommes remis à douter, déplore Julien Guillermin, président du groupe de supporters Munegu Da Viken (Bretagne/Pays de Loire). Le match à Strasbourg a été encourageant malgré nos suspendus, blessés et nos nouveaux joueurs absents. Je ne crois pas au podium à moins de répondre présent là où des équipes comme Lille ou Lyon perdront des points. »

La trêve internationale tombe donc à pic pour Leonardo Jardim qui, à l’issue de la quinzaine de repos, pourra compter sur un effectif étoffé. « Les failles de l’an passé ont été comblées avec le recrutement du gardien Benjamin Lecomte et du latéral droit Ruben Aguilar. Et puis, on a mis les moyens financiers pour Wissam Ben Yedder et Gelson Martins », se félicite Lucas, un supporter monégasque.

« Pour la recrue phare de ce mercato, je pencherai pour le duo Slimani-Ben Yedder, souffle Jean-Jacques Millo, président du club des supporters de l’ASM à Beausoleil, toutefois sceptique et prudent sur le discours tenu par le club. Les deux attaquants ont, en effet, planté les quatre pions marqués par les Rouge et Blanc. « Ben Yedder a tout pour devenir le nouveau chouchou du stade Louis II », assure Antoine Sapin. De quoi faire oublier Radamel Falcao, parti et accueilli comme un Dieu à Galatasaray, dont l’avenir est longtemps resté incertain sur le Rocher ? « A 33 ans et un salaire très important, c’était compliqué de lui proposer une extension de contrat de trois ans comme il le désirait. Je trouvais plus sage d’accepter son départ et de préparer l’animation offensive des cinq prochaines années plutôt que de bricoler du court terme. Merci à lui pour tout ce qu’il a fait. On n’oubliera jamais ses merveilles. Mais les pages doivent se tourner un jour », concède le fan.

Le secteur faible ? « La défense »

S’il y a une chose sur laquelle les supporters interrogés se montrent unanimes, c’est le secteur faible de l’équipe. « C’est sans conteste la défense centrale, affirme Pierre Antoine, un Alsacien de 30 ans, supporter depuis l’enfance. Un secteur qui aurait mérité d’avoir un défenseur central en plus et dont les problématiques auraient dû être réglées plus tôt. »

« Je suis un peu sceptique sur le défenseur chilien Guillermo Maripán qui manque, à mon avis, de rapidité. Donc avec Kamil Glik, la charnière sera un peu lourde », renchérit Jean-Jacques Millo.

Pour l’heure, l’AS Monaco et son nouveau portier, Benjamin Lecomte, ont encaissé dix buts. La plus mauvaise défense du championnat. Avec quatre matchs disputés, ça n’est guère représentatif d’une saison. Une chose est sûre, l’enchaînement de trois matchs en dix jours, qui plus est contre les voisins ennemis Marseille (demain à 21 h) et Nice (mardi 24 septembre) sera un vrai test pour l’effectif du Rocher.

Qui plus est à la maison.

Trêve internationale oblige, l’AS Monaco a rencontré ce jeudi le Nîmes Olympique en match amical dans un Louis-II à huis clos. Après le 2-2 lors de la troisième journée, le onze de Leonardo Jardim, cette fois-ci, l’a emporté face aux hommes de Bernard Blaquart. Menée au score dès la 28e minute, l’AS Monaco a rectifié le tir grâce à trois réalisations de Naldo (34e), Fabregas (62e) et Ibouroi (89e), ce dernier étant arrivé cet été pour renforcer la réserve. Ce match amical a permis au tacticien portugais de faire jouer et tester ses deux dernières recrues, Tiemoué Bakayoko et Jean-Kévin Augustin.

Les supporters se disent rassurés par le mercato qui vient de s’achever.
Les supporters se disent rassurés par le mercato qui vient de s’achever. Cyril Dodergny
Dylan Meiffret

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.