“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La délégation monégasque a défilé pour l'ouverture des Jeux des petits États à San Marino

Mis à jour le 31/05/2017 à 11:41 Publié le 31/05/2017 à 05:03
Les Monégasques à l’heure de l’ouverture de ces 17e Jeux des petits États d’Europe.

Les Monégasques à l’heure de l’ouverture de ces 17e Jeux des petits États d’Europe. Photo Charly Gallo/Direction de la Communication

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

La délégation monégasque a défilé pour l'ouverture des Jeux des petits États à San Marino

Premiers moments forts pour la délégation rouge et blanche à Saint-Marin avec la cérémonie d'ouverture en présence du prince Albert II

Vivre une cérémonie d'ouverture des Jeux procure beaucoup d'émotions. « C'est toujours quelque chose de spécial et d'extraordinaire », confiaient les habitués. « Des moments à la fois très prenants et uniques », pour les novices qui en ont pris plein les yeux avec l'hymne olympique, l'arrivée de la flamme, le lever du drapeau olympique, le serment des athlètes…

Lundi soir, les représentants de la Principauté ont donc connu leurs premiers temps forts. Avec à leur tête Jamal Baaziz (athlétisme) comme porte-drapeau - « Je ne m'y attendais pas. C'est une énorme fierté », confie-t-il - athlètes, entraîneurs, dirigeants, juge, officiels et staff médical, tous de crème et de bleu vêtus, ont fait l'ouverture de ces 17e Jeux des petits États d'Europe dans le stade de Saint-Marin.

Une délégation « rouge et blanche » qui a pu compter sur le soutien du prince Albert II. Le souverain était en tribunes aux côtés de Thomas Bach, président du Comité international olympique, qui a pris la parole : « Dans le sport nous sommes tous égaux, peu importent nos origines. Ce qui compte vraiment, c'est d'avoir un grand cœur et une passion forte pour le sport ! »

On notait également la présence de Serge Telle, ministre d'État, Patrice Cellario, conseiller de gouvernement - ministre de l'Intérieur, Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement - ministre pour les Relations extérieures et la Coopération, Yvette Lambin-Berti, secrétaire général du Comité olympique monégasque, Bernard Fautrier, vice-président de la Fondation Albert II, Jean-Pierre Schœbel et Damien Desprat-Lerale, président et membre de la Commission technique des Jeux, Mathias Raymond, administrateur du COM et Isabelle Costa, en charge de la cellule Europe. À noter au passage que dans le cadre d'un accord d'association avec l'Union européenne, une délégation du gouvernement princier a rendez-vous cette semaine avec ses homologues saint-marinais et andorrans.

Après cette cérémonie d'ouverture, le prince Albert II a été au plus près des athlètes monégasques, hier, lors des premières épreuves (nous y reviendrons dans notre édition de demain).

Photo Charly Gallo/Direction de la Communication

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.