“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’ESCR surprend Monaco

Mis à jour le 09/03/2020 à 11:33 Publié le 09/03/2020 à 11:33
Trojani et l’ASM sont tombés face au Cannet.	 (Ph. R. R.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’ESCR surprend Monaco

A domicile, le leader monégasque s’est fait une nouvelle fois piéger.

A domicile, le leader monégasque s’est fait une nouvelle fois piéger. Cette fois par une équipe du Cannet solide défensivement et efficace face au but qui l’a emporté 2-1 au stade Didier Deschamps.

Le début de match était relativement terne mais la réserve du Cannet, malgré son classement défavorable, proposait un jeu agréable et fluide. Monaco III insistait pour sa part sur son côté gauche avec le rapide et technique Trojani. C’est contre toute attente que Semedo ouvrait le score pour l’ESCR sur la première occasion du match d’une frappe croisée parfaite qui trompait Roma (0-1, 15’). Ce dernier, suite un long dégagement d’Andrietti, aurait pu doubler la mise dans la foulée mais Roma s’interposait brillamment (18’). Monaco réagissait suite à une erreur défensive d’Owana qui remettait le ballon au cœur de la surface mais Venzi ne trouvait pas le chemin du cadre (24’). Puis, juste avant la pause, la frappe d’Hammed butait sur Andrietti, excellent sur sa ligne.

Dès la reprise, l’ASM III était d’attaque avec une frappe lourde de Leperlier qui effleurait la transversale (46’). Les Monégasques, révoltés, dominaient le début de seconde période après avoir été « bougés » par leur staff dans les vestiaires. A l’heure de jeu, un corner parfaitement tiré par Hammed trouvait la tête d’Iglio au second poteau mais Andrietti sortait une nouvelle fois le grand jeu. Alors que Monaco dominait, Semedo s’offrait le doublé en éliminant Roma qui loupait sa sortie (0-2, 75’). Avec malice, les joueurs de Campello retardaient le jeu et malgré la réduction du score de Trojani dans le temps additionnel (1-2, 93’), le (toujours) leader enchaînait un troisième match sans victoire. Le Cannet II, lui, enregistre une victoire importante pour le maintien.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.