“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'attaquant de l'AS Monaco, Radamel Falcao, n'a pas menti sur son âge

Mis à jour le 26/07/2013 à 15:03 Publié le 26/07/2013 à 14:19
Monaco n’a pas montré meilleur visage, malgré la présence de Falcao, contre le 15e du dernier championnat d’Allemagne.

Monaco n’a pas montré meilleur visage, malgré la présence de Falcao, contre le 15e du dernier championnat d’Allemagne. Photo E.P.A MaxPPP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'attaquant de l'AS Monaco, Radamel Falcao, n'a pas menti sur son âge

L'attaquant star de l'AS Monaco, Radamel Falcao, est bien âgé de 27 ans et non 29

L'attaquant star de l'AS Monaco, Radamel Falcao, est bien âgé de 27 ans et non 29

Le directeur d'école de football de Bucaramanga en Colombie affirmait dans un documentaire diffusé ces derniers jours que le footballeur colombien était né en 1984 et non en 1986.

Radamel Falcao avait vigoureusement démenti ces allégations sur son compte twitter. «J’ai été surpris par les informations dans les médias sur mon âge, qui sont totalement ridicules», avait-t-il fustigé, avant d’ajouter: «Je tiens à les démentir formellement et à en terminer avec cette histoire une bonne fois pour toutes».

 

 

 

Le quotidien eltiempo.com a publié ce mardi un extrait de l'acte de naissance de l'attaquant qui prouve bien que Falcao est né en 1986.

L'acte de naissance de Falcao prouvant qu'il est bien né en 1986
L'acte de naissance de Falcao prouvant qu'il est bien né en 1986 DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.