“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'ASM saute la barre des 4 000 membres

Mis à jour le 19/08/2016 à 05:18 Publié le 13/08/2016 à 05:18
Plus de 4 000 membres pratiquent une activité sportive au sein des 19 sections de l'ASM qui ne manque pas une occasion de les réunir. Ce sera plus facile  avec l'ouverture prochaine du club house.	(DR)

L'ASM saute la barre des 4 000 membres

Le prince souverain en rêvait, Louis Biancheri l'a fait.

Le prince souverain en rêvait, Louis Biancheri l'a fait. L'omniprésent président de l'Association sportive de Monaco, aux commandes de cet énorme navire depuis plus de 38 ans, n'était pas peu fier d'annoncer la bonne nouvelle par la voix de Jeanine Hugues, fraîchement promue à la vice-présidence. « Nous avons encore gagné 242 adhérents cette année, ce qui nous permet de franchir le seuil symbolique des 4 000 membres. Nous sommes fiers du travail accompli tout au long de ces années puisque nous doublons nos effectifs en l'espace de vingt ans », souligne celle qui est restée dix ans secrétaire générale après avoir rejoint le club un peu par hasard en 1986, en contribuant à l'intégration du yoga parmi les disciplines proposées.

Du bobsleigh à la natation

Aujourd'hui, le club compte 19 sections et il n'est pas exclu d'en accueillir de nouvelles. De la plus confidentielle, le bobsleigh, à la plus prolifique, la natation avec près d'un millier de pratiquants, chacune apporte sa pierre à l'édifice et contribue à la réussite phénoménale de ce club qui compte parmi les plus grandes structures de l'Hexagone. « C'est grâce à l'addition des forces en présence et à l'implication de gens très différents que nous parvenons à nous développer encore et à maintenir notre niveau d'excellence », poursuit Jeanine Hugues. « Chacun apporte ses compétences, à nous de savoir en profiter, ajoute-t-elle. Je ne peux pas décrire ce que je ressens à l'ASM et quand je vois cette formidable machine fonctionner parfaitement, cela reste une énigme pour moi. Je suis persuadée que c'est la passion qui nous permet d'avancer ainsi ».

Un club-house à la rentrée

« La quasi-totalité des membres sont irréprochables, d'une grande gentillesse et d'une fidélité à toute épreuve, ce qui permet de conserver, autant que faire se peut, une ambiance familiale et conviviale au sein du club. » Cela passera par l'inauguration en septembre du premier club-house de l'ASM, dans les locaux de l'espace Saint-Antoine, sous l'impulsion du gouvernement princier. Louis Biancheri attendait ce moment depuis qu'il en avait lancé l'idée il y a plus de vingt ans…

L'accès à cet espace sera possible pour tous les adhérents de l'ASM mais aussi élargi aux autres sports présents au stade Louis-II ou encore aux sportifs de la commune de Cap-d'Ail.

Au chapitre des nouveautés, il faut souligner l'arriver de deux nouveaux membres au sein du bureau directeur de l'AS Monaco, Matthieu Louppe et Alain Bermond. Ce dernier occupe désormais la fonction de secrétaire général.

Au niveau des sections, Thomas Riqué est confirmé à la présidence du rugby, le volley et l'haltérophilie changent de président avec les arrivées respectives de Philippe Benguigui et Daniel Realini. « Il reste toujours beaucoup à faire et nous avons toujours des projets mais, avec le nombre d'adhérents, il nous faut vraiment trouver encore davantage de locaux et de terrains pour accueillir chacun dans des conditions optimales. C'est à ce jour la préoccupation majeure du président Biancheri et du bureau afin de pérenniser nos acquis. Nous avons des contacts réguliers avec les municipalités de Cap-d'Ail et de Beausoleil pour tenter de trouver des solutions », conclut la vice-présidente dont le sourire en dit long sur le plaisir qu'elle prend à partager cette belle aventure.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct