“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'ASM fait tomber le leader

Mis à jour le 02/03/2016 à 05:05 Publié le 02/03/2016 à 05:05
Pauline Machu, avec 22 points inscrits sur le match, a contribué à cette superbe victoire de l'ASM contre Marseille.

Pauline Machu, avec 22 points inscrits sur le match, a contribué à cette superbe victoire de l'ASM contre Marseille. A. Colman

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L'ASM fait tomber le leader

Malgré l'absence de deux joueuses majeures, il n'était pas question de stopper la belle série de victoires entamée depuis la reprise de janvier.

Malgré l'absence de deux joueuses majeures, il n'était pas question de stopper la belle série de victoires entamée depuis la reprise de janvier. Même si la venue du coleader du championnat, samedi, laissait présager un match difficile.

L'entame de la partie est à l'avantage du Smuc, Marseille imposant sa puissance et sa solidité. Mais petit à petit, la différence de niveau s'estompe et Monaco retrouve son basket, le collectif commençant à faire douter et déjouer ses adversaires. En alternant les tirs à 2 points intérieurs et les shoots extérieurs à 3 points, Monaco semble pouvoir jouer un coup. La mi-temps arrive rapidement avec un score flatteur de 45 à 39 en faveur de l'ASM.

Du plaisir à jouer ensemble

Le début du 3e QT est compliqué, Marseille plaçant un 8 à 0 qui fait mal mais qui finalement a le mérite de réveiller les filles et de sonner la révolte… Trois points de Stéphanie Cyprien, de belles pénétrations de Stéphanie Meziane Dubois, 3 points de Maeva Blanchi, une nette domination de Pauline Machu qui passera 22 points sur le match, Dess Evans à l'intérieur, admirablement servie par Emilie Lecocq, et le match tourne à nouveau en faveur des Monégasques avec 64 à 54 avant le dernier quart-temps.

Malgré les fautes et la fatigue, l'ASM tient bon alors que les Marseillaises jettent leurs dernières forces dans la bataille. Finalement, Monaco s'envole de plus belle et creuse un écart qui sera déterminant. Un très beau spectacle pour une équipe métamorphosée depuis Noël qui semble prendre un vrai plaisir à jouer ensemble…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.