Rubriques




Se connecter à

L'ASM brille aux Jeux des petits états

Le club de l'ASM volley-ball est fier de la performance de ses deux paires, composées de Caroline Revel Chion et Magalie Muratore chez les féminines, et Michael Chamy et Frank Gopcevic chez les masculins, qui sont parvenues à remporter deux médailles de bronze aux Jeux des petits États d'Europe, à Saint-Marin, en beach-volley.

I.C. Publié le 10/06/2017 à 05:15, mis à jour le 10/06/2017 à 05:15
Le beach a rapporté 2 médailles de bronze.
Le beach a rapporté 2 médailles de bronze. DR

Le club de l'ASM volley-ball est fier de la performance de ses deux paires, composées de Caroline Revel Chion et Magalie Muratore chez les féminines, et Michael Chamy et Frank Gopcevic chez les masculins, qui sont parvenues à remporter deux médailles de bronze aux Jeux des petits États d'Europe, à Saint-Marin, en beach-volley.

Le président de l'AS Monaco volley-ball, Philippe Benguigui, nous a fait part de son impression sur les Jeux des petits états qui ont eu lieu à Saint-Marin la semaine dernière : « Je tiens à féliciter l'ensemble du groupe volley pour sa participation remarquée aux Jeux des petits États 2017 qui se sont tenus à Saint-Marin la semaine dernière. Je remercie Axel et les entraîneurs Eva et Dragan ainsi que les équipes de beach-volley et de volley qui ont réalisé des prestations sportives remarquables. En plus de leurs performances sportives, je souhaiterais également mettre en avant le magnifique esprit dont tous les volleyeurs ont fait preuve durant cette compétition. Je suis satisfait de voir que ces athlètes ont bien représenté le club et la Principauté. Rendez-vous au Monténégro en 2019 ! »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.