“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’AS Monaco II solide et réaliste

Mis à jour le 22/09/2019 à 10:16 Publié le 22/09/2019 à 10:16
Mbae et la défense monégasque costauds.
(photo C.D.)
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L’AS Monaco II solide et réaliste

Troisième victoire cette saison, la deuxième de rang, pour les réservistes monégasques qui confirment leur redressement.

Troisième victoire cette saison, la deuxième de rang, pour les réservistes monégasques qui confirment leur redressement.

Hier, ils ont mené rapidement au score avant de résister en deuxième période aux assauts de Marignane-Gignac, une formation qui évoluait à l’échelon au-dessus la saison dernière.

Le but a été inscrit sur penalty par Sylla dès la 4e minute du jeu. Le numéro 10 monégasque a profité d’une main dans la surface de Barrillon suite à une montée déterminée et un centre du latéral gauche Ngakoutou (1-0, 4’).

En première période, face à un adversaire brouillon, Monaco a eu la maîtrise du ballon se montrant notamment dangereux sur une frappe sèche du gauche de 20 mètres de l’omniprésent Faivre (39’). Seule alerte, juste avant la pause, un essai à bout portant de Baude qui tombait sur un Louis efficace dans ses buts.

Après le repos, Monaco a reculé et s’est fait peur quand la tête de Baude touchait la barre (56’). Mais la défense centrale monégasque s’est ensuite montrée impériale dans les airs et a tenu bon jusqu’au bout.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.