“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’AS Monaco II finit par craquer

Mis à jour le 05/05/2019 à 10:18 Publié le 05/05/2019 à 10:18
L’activité de Ronaël Pierre-Gabriel n’aura pas suffi à l’ASM pour accrocher Fréjus.

L’activité de Ronaël Pierre-Gabriel n’aura pas suffi à l’ASM pour accrocher Fréjus. Cyril Dodergny

L’AS Monaco II finit par craquer

Pourtant devant au tableau d’affichage en seconde période, la réserve de Monaco a craqué face à l’Etoile en s’inclinant lourdement à domicile (2-4).

Pourtant devant au tableau d’affichage en seconde période, la réserve de Monaco a craqué face à l’Etoile en s’inclinant lourdement à domicile (2-4). Inquiétant pour le maintien monégasque alors que Fréjus peut encore croire à l’accession.

Le début de match est équilibré, les deux équipes cherchent à conserver le ballon, à construire tout en repartant de derrière. Sur corners de M’Bock, Serrano (14’) et Panzo (20’) se créent les premières occasions locales de la tête alors que les Varois ont du mal à se montrer dangereux.

Le jeu asémiste passe essentiellement par le côté droit avec les nombreux raids de Pierre-Gabriel. Mais, contre le cours du jeu, l’Etoile ouvre le score. Massengo perd la balle au milieu de terrain et, en contre, le trio Gbohou, Orinel et Da Silva, à la conclusion, offre l’ouverture du score aux Fréjusiens (0-1, 24’). Dans la foulée, l’ASM réagit et égalise avec au départ un centre de Gaspar que Nadifi dévie dans son propre but (1-1, 25’). Un score qui n’évoluera plus dans cette première période équilibrée.

Peu de temps après la pause, Diop obtient un penalty après un crochet dévastateur qui piège Da Silva. L’ex-Rennais se fait justice lui-même grâce à une Panenka très bien maîtrisée (2-1, 51’). Quelques minutes plus tard, Henin sauve l’ASM avec une magnifique parade sur un tir à bout portant de Tlili. Les Varois poussent pour égaliser ! Et ils vont finir par y parvenir grâce à Ouchmid qui profite d’un excellent travail de Tlili (2-2, 73’). Monaco est groggy deux minutes plus tard puisque Gbohou, d’une frappe croisée, permet à l’Etoile de prendre l’avantage dans ce match à rebondissements (2-3, 75’).

Les locaux craquent encore peu après et Ouchmid, rentré juste après l’heure de jeu, s’offre un doublé (2-4, 78’).

La réserve monégasque devra aller chercher un résultat sur le terrain de l’Athlético Marseille samedi prochain pour croire encore au maintien.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.