“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'AS Monaco fait campagne pour attirer la jeunesse

Mis à jour le 04/04/2016 à 05:07 Publié le 04/04/2016 à 05:07
L’une des affiches de la campagne de l’AS Monaco, « les jeunes au pouvoir ».

L’une des affiches de la campagne de l’AS Monaco, « les jeunes au pouvoir ». Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'AS Monaco fait campagne pour attirer la jeunesse

L'AS Monaco vient de se lancer un nouveau défi avec une campagne de communication qui met l'accent sur le jeune public.

L'AS Monaco vient de se lancer un nouveau défi avec une campagne de communication qui met l'accent sur le jeune public. Baptisé « la jeunesse au pouvoir », les affiches présentées dès samedi sur le parvis du stade Louis-II seront visibles sur les bus de la Principauté et dans les Alpes-Maritimes.

Cinq joueurs de l'équipe (le gardien Danijel Subasic, Jérémy Toulalan, Bernardo Silva, Thomas Lemar et Joao Moutinho) ont pris la pose avec des jeunes enfants de l'école de football monégasque pour réaliser cette campagne. Une séance photo - en présence de Bouba la mascotte du club - qui a permis aux petits footballeurs un beaumoment d'échange avec les stars de la pelouse.

Des opérations en tribune

Et pourquoi pas susciter des vocations professionnelles ? C'est aussi l'un des objectifs de la campagne portée par l'AS Monaco.

Ces derniers mois, le club a d'ailleurs mis en place plusieurs opérations en faveur de la jeunesse et des familles. Notamment des tarifs préférentiels en tribune et la gratuité des tickets pour les scolaires de la Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.