“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco fait

Mis à jour le 14/08/2017 à 05:15 Publié le 14/08/2017 à 05:15
Diakhaby a débuté à la place de Mbappé en attaque.

L'AS Monaco fait

Pas déstabilisés par le feuilleton Mbappé, les Monégasques se sont tranquillement imposés à Dijon (4-1) et affichent six points après deux journées

Pour la première fois depuis 2013, Monaco s'est offert un mois d'août sans barrage de Ligue des champions, la dernière fois, avec Claudio Ranieri sur le banc, l'escouade princière avait quasiment fait un sans-faute durant les grosses chaleurs (2 victoires, un nul en août). Pour l'exercice 2017, c'est très bien parti après ce deuxième succès en Ligue 1 à Dijon (4-1). On aurait pu penser que les rumeurs de transferts qui accompagnent le quotidien de Kylian Mbappé et Fabinho auraient, un peu, perturbé l'escouade princière.

Pas du tout. Même la présence de Kylian Mbappé sur le banc des remplaçants, forcément significative, n'a pas semblé bouleverser le groupe, ni le principal intéressé. Sur le visage de l'international français, rien ne transparaissait avant le match, casquette vissée sur la tête à la sortie du bus et le sourire aux lèvres à l'échauffement quand il fallait rivaliser techniquement avec Tielemans. A-t-il eu le temps de voir cette banderole d'un supporter monégasque « Kylian reste sur le Rocher » ? Car, au fond, c'est le prisme actuel de l'AS Monaco. Où jouera Mbappé le 1er septembre prochain ?

Mbappé ne s'est même pas échauffé

En attendant d'avoir la réponse à cette question, les champions de France ont débuté leur championnat par un sans-faute tout en continuant de s'appuyer sur leur principal point fort : les coups de pied arrêtés. Hier, les deux premiers buts sont venus de corners. L'an dernier, les phases arrêtées avaient ramené 35 des 107 buts du club en Ligue 1. Cette saison, on en est déjà à 5 sur 7. C'est énorme mais quand vous avez des tireurs aussi précis que Lemar et Moutinho et une tour de contrôle aussi impressionnante que Glik, vous pouvez voler sereinement. En face, le remuant Sliti a bien tenté de changer les choses, il y est parfois arrivé, notamment au cœur de la charnière Jemerson-Glik mais l'ancien Lillois était trop seul pour bousculer l'ASM.

Jardim : « C'est une décision du club »

Que restera-t-il de ce match début septembre ? Hier, l'image forte était évidemment celle de Kylian Mbappé, seul sur le banc pendant tout le match. Le numéro 10 n'est pas entré en jeu et ne s'est même jamais échauffé. Une forme de punition ?

Une manière de (re)mettre l'institution au-dessus des joueurs ? Un simple choix sportif ? « C'est une décision du club, a simplement lâché Jardim après le match. De tout le club, de tous ceux qui décident. On s'est rendu le match facile et j'ai voulu donner du temps de jeu à d'autres joueurs pour la construction de notre effectif. On va avoir besoin de tout le monde ».

Un choix fort, assumé et voulu. On ne sait pas comment cette histoire va se terminer mais hier, dans la joie d'une victoire collective méritée, il y avait un peu de tristesse à voir ce génie de 18 ans seul sur un banc de Ligue 1. Une forme de malaise quelque part. Quoi qu'il en soit, même si le mercato est loin d'être fini, dans les faits, il ne perturbe pas la marche en avant de l'ASM.


La suite du direct