“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco doit-elle craindre Moulins-Yzeure ?

Mis à jour le 05/01/2018 à 05:15 Publié le 05/01/2018 à 05:15
Seulement 14e en National 2, les joueurs de Moulins-Yzeure ont pour habitude de se transcender en Coupe de France. Attention au piège pour la bande à Jardim !

Seulement 14e en National 2, les joueurs de Moulins-Yzeure ont pour habitude de se transcender en Coupe de France. Attention au piège pour la bande à Jardim ! MYF

L'AS Monaco doit-elle craindre Moulins-Yzeure ?

Pour son premier match de l'année et son entrée en lice en Coupe de France, l'ASM se déplace dans l'Allier, demain à 18 heures, pour défier ce club - pas si méconnu - de National 2. Focus

Le président du club, Dominique Ray, l'assure, « un match comme celui-là, c'est une opportunité pour nous, et ça nous demande beaucoup de travail à côté ». Forcément, recevoir le champion de France et demi-finaliste de la Ligue des Champions en titre, ça change le quotidien pour le club bourbonnais.

Le « nouveau » club, le MYF, est arrivé dans le paysage footballistique français il y a un an et demi. Durant l'été 2016, le club du chef-lieu de l'Allier, l'AS Moulins, qui évoluait également en National 2, disparaît suite à des problèmes financiers.

Une liquidation du club qui intervient deux ans après la plus belle page de l'histoire du club. En 2014, les coéquipiers de Jason Berthomier (aujourd'hui au Stade Brestois) se hissent en quart de finale de la Coupe de France, après avoir notamment éliminé le Toulouse FC en 16e de finale. Mais l'aventure s'arrêtera aux portes des demi-finales, après une élimination aux tirs aux buts face au SCO d'Angers. Et deux ans plus tard, le chaos.

Un club de Coupe

L'AS Yzeure, dont le stade est distant de 3 kilomètres de celui de l'AS Moulins, récupère quelques joueurs du défunt voisin, et devient le seul club de l'agglomération bourbonnaise. En contrepartie, le club change d'appellation, pour devenir le Moulins-Yzeure Foot.

Mais qu'importe, les Yzeuriens sont aussi des habitués de la Coupe de France. En 2002, le club affronte le Paris Saint-Germain de Gabriel Heinze, « le plus beau match de l'histoire du club » assure Dominique Ray.

En 2014, le club de l'Allier élimine Lorient [alors en Ligue 1, ndlr] en 32e de finale, avant de s'incliner en 16e de finale face à l'Olympique Lyonnais.

L'année suivante, le club sera éliminé un tour plus tard, en 8e de finale par les Guingampais, alors tenants du titre.

Le club est donc un de ces clubs de Coupe, qui a l'habitude de s'illustrer lors des tours nationaux… voire avant. Cette année, le MYF a éliminé l'ogre régional, le Clermont Foot - au 7e tour (victoire 1-0), avant de corriger Belfort au tour suivant (3 - 0).

« Sans doute le plus gros match de ma carrière »

Mais voilà désormais trois ans que les passionnés de football dans l'agglomération attendaient à nouveau un gros à domicile. Avec Monaco, leurs vœux ont été on ne peut plus exaucés. Et le président du club voit en cette rencontre plus qu'un simple match : « Jouer Monaco, ça peut être l'occasion de montrer à ceux qui ne croyaient pas en nous que, finalement, ce n'était pas si mal ce projet. Ce match, ça peut aussi être une des pierres pour bâtir l'avenir du club », si l'on en croit les mots de Dominique Ray.

Alors forcément, les joueurs sont déterminés. Certains ont déjà l'habitude de ces confrontations face aux gros, mais comme le concède Grégory Rouchon, le capitaine, « Monaco, ça reste exceptionnel, et ce sera sans doute le plus gros match de ma carrière ».

Surtout, la Coupe de France peut leur permettre de s'évader un peu de leur quotidien.

« Des repères que Monaco n'a pas »

Actuel 14e et premier relégable [avec deux matchs en moins, ndlr] dans sa poule de National 2, le MYF veut se servir de la Coupe pour mieux rebondir. Et même si le classement n'est pas forcément flatteur au premier abord, d'autres statistiques font qu'il faudra se méfier d'eux…

Déjà, avec seulement 14 buts concédés, le club est la meilleure défense de sa poule de National 2. Ensuite, avec seulement une défaite à domicile toutes compétitions confondues, les Bourbonnais semblent presque maîtres en leurs lieux. L'accord de la Fédération Française de Football de laisser les Auvergnats jouer chez eux, au stade Hector-Rolland de Moulins, tombe bien : « On a nos repères sur ce terrain, des repères que les joueurs de Monaco n'ont peut-être pas. Avec l'engouement qu'il devrait y avoir autour du match, ça peut nous aider un petit peu », assure Grégory Rouchon.

En résumé, bien que l'écart entre les deux clubs semble immense, il faudra se méfier du club bourbonnais, qui aimerait bien, à nouveau, atteindre des sommets.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct