“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'AS Monaco athlétisme sur tous les fronts

Mis à jour le 19/01/2017 à 05:08 Publié le 19/01/2017 à 05:07
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'AS Monaco athlétisme sur tous les fronts

Récemment, l'ASM Athlétisme se déplaçait à Montpellier, Lyon, Clermont-Ferrand et Nice.

Récemment, l'ASM Athlétisme se déplaçait à Montpellier, Lyon, Clermont-Ferrand et Nice. Au cours de ces compétitions, trente-six sportifs représentaient la Principauté brillamment et lançaient alors leur saison 2 017.

Les « combinards »

Pour lancer leur saison 2017, trois « combinards » monégasques se sont rendus à Montpellier. On citera Malory Malgherini, qui termine avec 2 423 points et se classe 7e, Jesse Aliaga-Jacob et Robin Marbotte. Malheureusement, ces deux derniers ne sont pas venus à bout de ces épreuves combinées puisqu'ils se sont légèrement blessés au cours de la première épreuve. Ne voulant pas aggraver leur blessure, ils ont pris la décision de se retirer du concours.

L'ASM Athlétisme, bien représentée à Lyon

À Lyon, on soulignera la belle performance de Téo Andant, qui après avoir établi le nouveau record de France indoor du 400 mètres cadet, en 48'05, courait cette fois-ci en 48'43. Il occupe la tête du classement junior français, et la seconde place du classement toutes catégories confondues.

Il participera aux championnats de France indoor qui se tiendront au début du mois de février. De leur côté, deux athlètes féminines ont couru également le 400 mètres : Jessica Ratti, qui s'est classée 13e senior du bilan français - avec un chrono de 58'85, et Ilona Chiabaut, qui a couru en 64'45.

Les sprinteurs monégasques réalisent également de belles performances sur 60 mètres et 200 mètres. Pour les courses de 60 mètres, on citera Thomas Caredda, 36e junior (7'16) ; Hugo Marbotte (7'15) ; Thomas Mironenko Durier (7'21) ; Michel Arlanda (7'20) et Anas Adoui (7'32). Pour les 200 mètres, Alessia Pelesson réalise un chrono de 28'17, tandis que Thomas Caredda et Thomas Mironenko le courent respectivement en 22'80 et 23'14. Frédéric Choquard et Jacques Candusso expliquent que le travail fourni par leurs athlètes est satisfaisant : « C'est un bon début de saison, tous les athlètes ont montré ce qu'ils savent faire. »

Le groupe de Brice Etes à Aubière

Le même week-end, un groupe d'athlètes masculins entraîné par Brice Etes se déplaçait à Aubière. Brice Etes signe alors la 4e performance senior française sur la distance du 800 mètres et termine deuxième de la compétition.

Mention spéciale pour deux jeunes coureurs de 800mètres : Marvin Bouilly qui réalise la 18e performance espoir française avec un chrono de 1' 57"70 ; et Giovanni Molino, qui se classe 22e junior du bilan français.

C'est à Montpellier, à la fin du mois de janvier, qu'ils essaieront tous les deux de se qualifier pour les championnats de France indoor. Louis Catteau a, quant à lui, couru le 800 mètres en 2' 03"15. Enfin, Gregory Giuffra a pris le départ du 1500 mètres et amélioré son record de neuf secondes en réalisant un chrono de 4'07"54. « Ils s'entraînent tous bien et cela se voit en compétition. Ils ont su mettre à profit leurs entraînements, cela laisse entrevoir une belle saison sportive », explique Brice Etes.

L'Asémiste monégasque, qui parvient à s'occuper d'un groupe tout en continuant à s'entraîner, est satisfait des performances des cinq athlètes.

Les jeunes de l'ASM à Nice

Finalement, l'ASM Athlétisme a participé aux championnats départementaux benjamins-minimes de triathlon qui se tenaient dans la salle du parc Charles-Ehrmann, à Nice.

La compétition s'est déroulée en trois temps : course de 50 mètres, saut en longueur et lancer de poids. Céline Grosselle est fière de la performance de ses jeunes athlètes : « Ils ont tous montré de quoi ils étaient capables. Tous les garçons se sont classés dans les vingt premiers sur un total de quarante-sept. » Elle souligne aussi la belle performance de la minime Charlotte Afriat qui termine 1re du concours, avec un total de 104 points. « Elle a énormément de potentiel et se donne les moyens pour réussir. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.