“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Cannes ne montera pas en National, quel avenir pour le club?

Mis à jour le 01/05/2014 à 08:24 Publié le 01/05/2014 à 08:22
En s'inclinant contre Marignane samedi, les Cannois (ici Jamaï) ont vu leurs derniers espoirs d'accession s'envoler.

En s'inclinant contre Marignane samedi, les Cannois (ici Jamaï) ont vu leurs derniers espoirs d'accession s'envoler. Christophe Chavignaud

L'AS Cannes ne montera pas en National, quel avenir pour le club?

Depuis la défaite 2-0 à Draguignan samedi face à Marignane (le stade Coubertin était suspendu), laquelle a sonné le glas de ses ambitions, une chose est certaine : l'AS Cannes n'ira pas en National.

Où va l'AS Cannes ? Au moment où nous posons la question, personne ne connaît la réponse.

Depuis la défaite 2-0 à Draguignan samedi face à Marignane (le stade Coubertin était suspendu), laquelle a sonné le glas de ses ambitions, une chose est certaine : l'AS Cannes n'ira pas en National.

Encore la piste Frank Bamelis ?

Inutile de se raccrocher aux mathématiques, trop d'équipes sont encore en course et surtout trop de points séparent désormais le leader, Rodez (68), des Dragons (61), alors qu'il reste trois matches à disputer, contre quatre à Grenoble (64), chez qui il faut encore se rendre (le 17 mai).

Se rendre ... à l'évidence, voilà la posture qu'il convient d'adopter.

Car le club repartira pour une quatrième saison en CFA. Et là, tous les scénarios sont possibles. La vente. Le dépôt de bilan. La reprise par l'association. Voire le statu quo : on prend les mêmes et on recommence ?

Du côté des dirigeants, l'on ne cache pourtant pas l'intention de céder le club, cinq ans et demi après son acquisition et y avoir injecté 18 ME. En pure perte.

Xavier Nielsen, le DG, l'a reconnu : il est à nouveau en contact avec l'investisseur belge, Frank Bamélis, dont le nom circule sur La Croisette depuis des mois. Il faut dire que ce chef d'entreprise flamand est résident ... monégasque.

PDG de "Senior Assist International", un groupe fondé en 2005 avec son cousin Bart Vanderschrick, qui gère 32 maisons de repos et 147 résidences services en Belgique, et qui emploie 1800 salariés, Bamelis détient aussi 1,5 % de parts au Club Brugge KV, plus connu en France sous le nom de FC Bruges (D1 Belge).

Depuis l'élimination en coupe de France face à Guingamp, le 26 mars dernier, la piste a été réactivée. Aboutira-t-elle ?

Rien n'est moins sûr. Car il y a toujours ce "problème" de compte courant à régler, ou plutôt à définir, et qui permet aux vendeurs de se voir rembourser tout ou partie des créances abandonnées lorsque le club fera des bénéfices, et cela net d'impôt.

Franck Priou rêve de Cannes

Joints hier par téléphone, ni Xavier Nielsen, ni Ziad Fakhri, le président, n'ont infirmé ou confirmé ces rumeurs, qui font il est vrai partie du paysage à Cannes.

Puisque le chapitre "rumeurs" est ouvert, évoquons celle - loufoque - qui a circulé la semaine dernière. Un nouvel entraîneur arriverait. Il s'agirait de Franck Priou !

Comment peut-on connaître l'identité du futur coach alors que l'on ne sait même pas de quoi les lendemains cannois seront faits ? Info ou intox ?

Désigner Priou, actuellement aux commandes de Marignane, bourreau des Cannois samedi, serait-il la preuve que les dirigeants préparent ... la prochaine saison à défaut de préparer leur départ ?

Nous avons sondé l'intéressé : « Même si je suis concentré sur le maintien de mon équipe, Marignane, c'est vrai que Cannes m'intéresse, je l'ai toujours dit,a reconnu l'ancien goaledor de Coubertin (1991-1995); mes enfants sont nés à Cannes, j'y ai vécu des grands moments; maintenant, je pense que le club a des choses plus urgentes à régler en interne que le choix du futur coach. Quant au match de samedi dernier contre Cannes, le résultat(2-0 pour les Provençaux) coupe court à toute polémique. »

Pilorget partira

Si la piste Priou est évoquée, quid de l'avenir de Jean-Marc Pilorget ?

L'actuel coach, arrivé au club le 1er janvier 2012 en replacement de David Guion, est en fin de contrat. « L'objectif que je m'étais fixé n'étant pas atteint, ça n'ira pas au-delà des trois prochains matches, qu'on va essayer de remporter »a confié le coach, avant de certifier qu'il ne s'était - pour l'heure - engagé nulle part, contrairement, là encore, à ce qui se dit.

Pilorget, qui n'a jamais coaché en pro, espère surfer sur la vague "coupe de France" et rebondir, en National ou pourquoi pas enfin en Ligue 2, où des postes de techniciens devraient se libérer (Clermont, Niort, Istres, Arles). Idem pour certains joueurs, on pense évidemment au gardien Beuve, révélation de la saison, ou encore Meïté et Zobiri, des garçons qui ont donné satisfaction (ce ne sont pas les seuls), même si le dernier nommé n'a été efficace qu'en coupe.

Samedi, l'AS Cannes sera exempte en championnat. Et verra Grenoble, Rodez, Consolat, Hyères, Martigues, Pau, bref, tout le monde, prendre des points. Les Azuréens, eux, prendront le pouls au Stade de France, pour la finale de coupe entre Rennes et Guingamp.

Une délégation cannoise, composée des joueurs, du staff, des dirigeants et de jeunes de l'association, qui joueront les "escort-teams" à l'entrée des artistes, a été conviée par la FFF.

Après avoir fait rêver Coubertin en coupe, à eux de rêver un peu, le temps d'une soirée.

Mais le réveil risque d'être comme la dure réalité : brutal.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.