“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Kim Tillie rejoint Monaco

Mis à jour le 09/07/2019 à 10:27 Publié le 09/07/2019 à 10:27
Cagnois de naissance, Tillie s’apprête à retrouver une région qu’il connaît bien.

Cagnois de naissance, Tillie s’apprête à retrouver une région qu’il connaît bien. Sébastien Botella

Kim Tillie rejoint Monaco

Après Dylan Ennis et Wilfried Yeguete, la Roca Team a décidé de frapper fort pour sa troisième recrue de l’intersaison.

Après Dylan Ennis et Wilfried Yeguete, la Roca Team a décidé de frapper fort pour sa troisième recrue de l’intersaison. L’année prochaine, l’AS Monaco pourra compter sur un renfort de poids avec l’arrivée de l’intérieur Kim Tillie (2,11m), joueur expérimenté habitué de l’EuroLigue.

Originaire de Cagnes-sur-Mer, le fils du sélectionneur de l’Equipe de France de volley, Laurent Tillie, possède un CV ‘‘XXL’’ à l’échelle de la Jeep Elite. Passé par l’ASVEL, Murcie, Vitoria ou encore l’Olympiakos, le trentenaire côtoie la meilleure compétition européenne depuis plusieurs saisons et pourra désormais apporter toute son expérience à la Roca Team. L’année passée, Tillie a compilé 6.5 points et 2.7 rebonds en 29 matchs d’EuroLigue avec son club de Gran Canaria.

Sept ans après son départ de Villeurbanne, l’intérieur a donc décidé de faire son retour dans le championnat français avec cette signature sur le Rocher. « Ces cinq saisons m’ont donné pas mal d’expérience au niveau européen, reconnaît-il. C’est surtout la conversation que j’ai eue avec Sasa Obradovic qui m’a vraiment convaincu de venir à Monaco. »

Né à Cagnes-sur-Mer, l’ancien du Paris basket retrouvera des attaches familiales avec ce retour sur la Côte d’Azur. « Je suis né pas loin, j’ai beaucoup de famille dans la région. C’est un point fort pour moi. »

Au-delà de ses nombreuses campagnes européennes, Tillie a également emmagasiné pas mal d’expérience internationale avec l’Equipe de France. Après avoir décroché la médaille de bronze lors du mondial 2014, le frère du volleyeur Kevin et du basketteur Killian a également participé aux derniers JO de Rio en 2016. Une odeur qu’il aimerait bien retrouver. « Il va falloir que je fasse une grande saison pour réintégrer le groupe. C’est toujours mon objectif, je vais travailler très dur pour revenir en équipe de France, ça me manque. »

À 30 ans, Kim Tillie semble encore en avoir sous le pied malgré la blessure au genou qui l’a ralenti lors de sa saison grecque en 2017-2018. Au-delà de son shoot fiable à trois points, le pivot se distingue bien souvent par un travail de l’ombre précieux pour le collectif. « Je suis un joueur discipliné, je pense que le coach m’a choisi pour ces qualités-là. » Avec son arrivée, Obradovic et l’AS Monaco placent la barre très haut pour la prochaine saison.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.