“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Julie Franch Guerra décroche le podium

Mis à jour le 27/03/2019 à 10:14 Publié le 27/03/2019 à 10:14
Julie Franch Guerra peut être satisfaite de sa performance.

Julie Franch Guerra peut être satisfaite de sa performance. O.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Julie Franch Guerra décroche le podium

À Nantes le 16 mars dernier, la jeune athlète de la section « Force athlétique » de l’AS Monaco a établi une très belle performance aux championnats de France Élites.

À Nantes le 16 mars dernier, la jeune athlète de la section « Force athlétique » de l’AS Monaco a établi une très belle performance aux championnats de France Élites. Pour sa seconde année en compétition et pour son premier grand championnat, Julie Franch Guerra a dû gérer une « grosse pression », selon Olivier Oumailia, responsable de la Force athlétique en Principauté. Après deux premières tentatives au squat réussies (115 puis 120 kg), Julie échoue à 125 kg. Ensuite, au développé couché, elle réalise un sans-faute (70, 72.5 et 75 kg). À ce moment-là, l’athlète est troisième avant d’effectuer le dernier mouvement, le soulevé de terre. Les deux premières tentatives validées à 135 puis 142.5 kg, la seconde place est donc envisagée par Julie qui tente les 150 kg pour dépasser son adversaire au classement. De peu, la seconde place lui échappe… Malgré sa déception de ne pas être seconde du championnat, sa troisième place est un signe très positif pour l’avenir. De plus, elle a réussi la série nationale pour être classée officiellement dans ce championnat. R.R.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.