"Jouer à 13h, c’est spécial"... Philippe Clement peste contre l’horaire du match de l’AS Monaco, demain à Montpellier

Philippe Clement s’est présenté en conférence de presse, ce samedi à La Turbie. À la veille du déplacement à Montpellier en Ligue 1, ce dimanche, l’entraîneur monégasque a regretté que son équipe, en quête d’un cinquième succès de rang en championnat, soit contrainte de jouer à 13h, trois jours à peine après son match européen contre Trabzonspor.

C. Roux Publié le 08/10/2022 à 19:46, mis à jour le 08/10/2022 à 19:46
Philippe Clement, entraîneur de l'AS Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Sur le match à Montpellier

"On va essayer de l’emporter là-bas. Notre dynamique est bonne et le résultat d’un seul match ne pourra pas la changer. Montpellier est une équipe spectaculaire. Seul Paris a marqué plus de buts qu’elle en Ligue 1 cette saison (21 contre 28, NDLR). Elle a beaucoup de joueurs offensifs de qualité. Il y a aussi pas mal de remplaçants et c’est difficile de dire qui va commencer. Devant et au milieu, ils ont des joueurs vraiment à l’aise avec le ballon. C’est un bon défi. Pour ce match, Ruben (Aguilar, pied) est encore blessé. Kevin a reçu un petit coup dans un duel, sur la même cheville touchée à Paris. Il y a eu une légère rotation et il ne sera pas prêt non plus. J’espère qu’il le sera pour jeudi (à Trabzonspor en Ligue Europa)*".

*Touché aux adducteurs, Gelson Martins est également absent.

Sur l’horaire du match

"Jouer à 13h, cela reste spécial. On est la seule équipe en France à jouer en Coupe d’Europe le jeudi puis à cette heure-là le dimanche. C’est déjà la deuxième fois (après Reims avant la trêve) et ce n’est pas l’idéal pour la récupération. Mais c’est la vie et j’espère que les personnes chargées du calendrier prendront ça en compte à l’avenir. On peut penser qu’avoir quatre heures de récupération en plus n’est pas important, mais cela fait une grande différence. Vous dormez deux heures de plus et vous pouvez avoir deux repas au lieu d’un avant le match."

Sur les buts encaissés en fin de match lors des deux dernières rencontres

"C’est une statistique vraiment difficile parce qu’on a vraiment bien défendu contre Trabzon. Ils ont marqué sur l’une de leurs rares frappes au but. Alex (Nübel) ne pouvait pas faire grand-chose. Ce n’est certainement pas un problème physique ou mental. On verra si cela devient une habitude après vingt ou vingt-cinq matchs."

Alexander Nübel a le potentiel pour entrer dans le top 10 des gardiens européens

 

 

 

Sur la forme de la paire Fofana-Camara

"On ne peut pas dire que nos résultats sont seulement liés à leurs performances. Suite au départ d’Aurélien (Tchouameni), on avait dit qu’il serait impossible de prendre le même joueur. C’est pour cela que le Real a payé beaucoup d’argent (100 millions d’euros bonus compris). On a donc cherché à avoir plus de qualité dans toute l’équipe. Youssouf a augmenté son niveau par rapport à l’année passée. Le duo Badiashile-Disasi a également haussé son niveau. Ce carré est très important pour l’équilibre d’une équipe. Il y a une différence avec Tchouameni. Aurélien était le meilleur récupérateur de Ligue 1 la saison dernière et aujourd’hui cette tâche a été divisée. Elle est repartie entre plusieurs joueurs et Youssouf et Momo prennent leurs responsabilités."

Sur la bonne passe d’Alexander Nübel

"Il n’est pas à son top. Il peut être encore plus grand. Pour moi, il a le potentiel pour entrer dans le top 10 des gardiens européens mais il n’en est pas encore là. Il a grandi ces six-sept derniers mois dans plusieurs domaines. C’est grâce à lui. Il est concentré, il travaille bien et il prend de la confiance et du métier. C’est dû aussi à Frédéric de Boever (l’entraîneur des gardiens). Il profite également du niveau, de la concentration et de l’ambition à chaque entraînement de Thomas (Didillon) et Yann (Lienard). Est-ce que je souhaite le garder en fin de saison (l’Allemand arrivera à la fin de son prêt de deux saisons en juin) ? C’est une question pour Paul (Mitchell, le directeur sportif). On souhaite naturellement garder les joueurs qui se sentent bien ici, mais son cas est spécial. C’est entre le Bayern, Monaco et Alex. Je sens qu’il est très heureux ici. Il a l’opportunité de jouer dans un club ambitieux."

Sur l’apport relatif du banc lors des deux derniers matchs

"C’est trop facile de dire que notre baisse de niveau est seulement due aux remplaçants. Contre Nantes et Trabzon, on a montré une grosse qualité mais le niveau a pu aussi chuter quand les titulaires étaient encore sur le terrain. Le tempo de jeu tombe quand vous avez deux ou trois buts d’avance. Je ne vois pas beaucoup d’équipes qui jouent au même niveau pendant 90 minutes. Même si je suis ambitieux et que je sais qu’on peut encore s’améliorer là-dessus. Je montre les images de nos matchs aux joueurs et je les pousse pour qu’on maintienne notre niveau."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.