Rubriques




Se connecter à

JO-2020: médaille d'argent pour la judokate Madeleine Malonga, battue en finale des -78 kg

La judoka française Madeleine Malonga, battue en finale par la Japonaise Shori Hamada, a obtenu la médaille d'argent dans la catégorie des -78 kg jeudi lors des JO de Tokyo, apportant ainsi à l'équipe de France sa 10e médaille.

AFP Publié le 29/07/2021 à 12:05, mis à jour le 29/07/2021 à 12:02
Madeleine Malonga battue par la Japonaise Shori Hamada pour l'or des -78 kg à Tokyo, le 29 juillet 2021 AFP / Franck FIFE

Cette défaite en finale est une petite déception pour Malonga, n°1 mondiale dans sa catégorie et championne du monde en 2019. Elle a été dominée sur ippon par immobilisation par Hamada, sa principale rivale, qu'elle avait battue en finale des Mondiaux 2019.

N°2 au classement mondial, la Japonaise ajoute donc un titre olympique à son sacre mondial de 2018.

Pour Malonga, l'année 2021 aura été frustrante avec deux médailles d'argent aux Mondiaux puis aux JO, deux épreuves où elle visait l'or.

 

Avant son duel face à Hamada, Malonga avait dominé en demi-finale la Sud-Coréenne Hyunji Yoon, disqualifiée pour avoir reçu trois pénalités, deux pour sortie du tapis et une pour prise au pantalon.

La Française avait commencé son tournoi par un combat maîtrisé face à l'Autrichienne Bernadette Graf, battue par ippon après un peu plus d'une minute.

Son quart de finale a en revanche été compliqué contre la Cubaine Kaliema Antomarchi, qu'elle avait auparavant battue trois fois en trois combats. Malonga a rapidement inscrit un waza-ari, mais la Cubaine a égalisé et l'a poussée à une prolongation tendue. La championne du monde 2019 s'en est finalement sortie et s'est imposée par ippon après un peu plus d'une minute dans le temps supplémentaire.

La médaille de Malonga est la cinquième pour le judo français, après l'or de Clarisse Agbégnénou, les argents de Sarah-Léonie Cysique et Amandine Buchard et le bronze de Luka Mkheidze.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.