“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jeux Méditerranéens : l'argent en tennis de table

Mis à jour le 30/06/2018 à 05:13 Publié le 30/06/2018 à 05:13
Le sourire de la pongiste monégasque, médaillée d'argent.

Le sourire de la pongiste monégasque, médaillée d'argent. Dir. Com.

Jeux Méditerranéens : l'argent en tennis de table

Très belle performance de la pongiste monégasque Xiaoxin Yang, qui décroche l'argent en échouant de peu en finale. En tennis, Lucas Catarina joue pour l'or en finale aujourd'hui

Aux 18es Jeux méditerranéens qui se déroulent à Tarragone (Espagne) jusqu'à dimanche, Monaco a frappé un grand coup jeudi soir. La Principauté a décroché une très belle médaille d'argent en tennis de table.

La Monégasque Xioaxin Yang s'est hissée sur la deuxième marche du podium. Après avoir été expéditive mardi (3 victoires 4-0), sous le regard attentif du prince Albert II, la pongiste « rouge et blanche » a fait de même le lendemain (deux nouveaux succès, 4-0 et 4-1).

En quart de finale et en demi-finale (respectivement face aux Espagnoles Xio Yao et Dvorak), Xioaxin Yang ne lâchait rien (4-1, 4-3).

Espoirs de médaille en tennis et aviron

Ce n'est qu'en finale, au terme d'une partie serrée, que la Monégasque devait s'incliner face à l'Égyptienne Meshref (1-4). Cette médaille d'argent vient couronner la belle régularité et les efforts déployés depuis le début de la compétition.

« Je suis très heureuse de ce résultat à titre personnel mais aussi pour Monaco, confiait-elle à chaud. J'ai essayé de donner le meilleur de moi-même, mais en finale j'étais un peu à court de condition compte tenu du format du tournoi qui m'a vu enchaîner huit matchs en trois jours. Ce n'était pas évident… »

Une médaille chassant l'autre, une nouvelle pourrait tomber dans l'escarcelle de Monaco en tennis. Lucas Catarina s'est qualifié pour les demi-finales (simple hommes) après avoir battu l'Algérien Makhlouf en 1/8e de finale (2-1) et le Portugais Saraiva en ¼ de finale (2-0). Hier, après un premier set disputé, il est venu à bout du Marocain Ahouda, validant ainsi son ticket pour la finale d'aujourd'hui.

Pour sa part, Quentin Antognelli (aviron - skiff) a terminé 4e de sa série jeudi. Lors des repêchages hier, il a fini à la première place, ce qui lui permet de se retrouver en finale A aujourd'hui.

Les Monégasques sur tous les fronts

Les autres représentants en lice ont fait eux aussi honneur aux couleurs monégasques, dans un contexte des plus relevés. Vincent et Pascal Ferry (beach-volley) ont baissé pavillon, de très peu à chaque fois, défaits au final par les Turcs (tenants du titre), les Espagnols et les Algériens.

Kevin Crovetto (gymnastique) a terminé 17e de la finale qui a vu le Français Julien Gobaux (licencié à l'Etoile de Monaco) décrocher l'argent. La toute jeune Charlotte Afriat (athlétisme, 15 ans) a signé un temps de 12'70 sur 100 m. Tout aussi juvénile, Claudia Verdino (natation, 16 ans) concourrait sur le 200 m 4 nages (2'28''86) et le 200 m dos (2'28''59).

En boxe (-64 kg), Hugo Micallef s'est incliné 2 rounds à 1 en 1/8e de finale face au Français Mehah. Alexandre Marsan (ski nautique, 17 ans) a dû faire face à un plan d'eau difficile dans le port de Tarragone, avec une vague persistante qui l'a gêné. Il n'a pu se hisser en finale. En voile (laser radial), et avec seulement six mois de pratique derrière elle, Lisa Caussin-Battaglia montre déjà tout l'étendu de son talent, terminant même une course à la 7e place.

Le régatier Jérémy Moutout (laser, 19 ans) n'a pas été en reste lui aussi, signant une remarquable 3e place lors de la 8e course. Wenceslas Thomel (équitation), sur « Tonic d'Ick », s'est qualifié pour la finale. Les judokas Yann Siccardi (-60 kg), Cédric Bessi (- 73kg) et Nicolas Grinda (-90 kg) ont pour leur part tous été battus. Enfin, en boules (lyonnaise - tir progressif), Jessica Samaratti a obtenu un total de 49 points après deux séries.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct