Rubriques




Se connecter à

"Je sens beaucoup d’envie pour faire un grand match": l’entraîneur de l’AS Monaco croit à l’exploit contre Braga

Battue (2-0) la semaine dernière à Braga, l’AS Monaco reçoit le club portugais, ce jeudi, en huitième de finale retour de la Ligue Europa. A la veille de la rencontre, et alors que son équipe devra s’imposer par au moins deux buts d’écart pour rejoindre les quarts, Philippe Clement reste positif. L’entraîneur monégasque juge ses joueurs capables de renverser la vapeur.

Christopher Roux Publié le 16/03/2022 à 14:47, mis à jour le 16/03/2022 à 14:47
Le Belge (ci-dessus à l’entraînement ce matin), juge son équipe capable de renverser le quatrième du championnat portugais. Photo: Jean-François Ottonello

Coach, quels ingrédients peuvent vous permettre de réaliser un exploit?

On doit gagner avec au moins deux buts de différence, mais il faudra rester équilibré. On ne peut pas se jeter à l’attaque avec toute l’équipe et laisser des espaces. On est déjà une équipe offensive, cela ne change rien pour nous, même si cette rencontre est spéciale. Je sens beaucoup d’envie pour faire un grand match demain. J’étais vraiment déçu et frustré à Strasbourg (dimanche dernier, défaite 1-0, NDLR). Les joueurs n’ont pas fait le maximum pour l’emporter, face à des circonstances qui n’étaient pas favorables (avec un but encaissé à la suite d’un corner qui n’aurait pas dû être accordé). Il faut qu’on réagisse, qu’on soit convaincus que les détails peuvent tourner en notre faveur. J’ai confiance, la réaction sera là.

Où Braga peut vous mettre en difficulté?

 

C’est une force offensive, une équipe qui peut marquer tout le temps. Ils ne doutent jamais d’aller vers l’avant et de tirer au but. Ils n’hésitent pas à prendre leur chance de loin. À l’aller, leur premier but vient de là. On a fait une très bonne deuxième mi-temps et je veux m’appuyer dessus. On devra proposer la même chose pour faire une remontada. Cette fois, pendant 90 minutes. On devra être au top et il ne faudra rien leur donner parce qu’ils ont beaucoup de qualités offensives.

"Maripan est à 95%"

Mardi, Paul Mitchell, le directeur sportif, vous a conforté dans vos fonctions. Cela doit vous donner de la force…

Je n’ai pas besoin de la force des autres. J’ai confiance en mes joueurs et en ce projet qu’on m’a présenté fin décembre, avec le développement de jeunes joueurs. Mais c’est bien plus plaisant quand les dirigeants vous soutiennent que l’inverse. Ici, ils regardent les entraînements, savent ce qu’on fait pendant, avant et après. Tout le monde est engagé pour changer les résultats. Sur le long terme, c’est comme ça que les résultats viendront. Et puis je le redis, nous avons eu des circonstances défavorables ces deux derniers mois, avec les blessures, les cas de Covid et pendant les matchs. Comme lorsqu’on encaisse ce but quand il n’y a pas corner à Strasbourg. Ça ne devait pas se produire. Il y a aussi le rouge de Tchouameni à Bordeaux etc... Les joueurs n’ont pas su gérer ces faits de jeu et nous leur avons dit. Nous devons faire le maximum et aller chercher le résultat même quand les circonstances ne sont pas avec nous. L’important, c’est qu’on se crée des occasions. Même si on doit faire plus dans la finition

Où en est physiquement Guillermo Maripan, qui a fait le déplacement à Strasbourg, s’est testé sur le terrain, mais n’a pas pu jouer à cause de son genou? Sera-t-il titulaire?

 

Il s’est entraîné ce matin. Il est à 95% pour le moment. C’est mieux de jour en jour, il fait de plus en plus de choses. Il reste encore une journée avant le match donc on verra demain.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.