“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Il crée un art martial 100% monégasque

Mis à jour le 27/07/2020 à 13:46 Publié le 27/07/2020 à 13:59
Claude Pouget (ici, en 2016).

Claude Pouget (ici, en 2016). Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Il crée un art martial 100% monégasque

Ancien officier de police spécialisé et titré dans une dizaine d’arts martiaux, l’éducateur et compétiteur Claude Pouget prône la promotion de "valeurs éthiques".

L’acte de naissance remonte au 11 juin, date à laquelle Claude Pouget a informé le prince Albert II de la nature de son nouveau projet: la création d’un art martial "100 % monégasque"! Son nom? Le "Muneguda".

Une combinaison d’une quinzaine de techniques ancestrales (lire ci-contre) imaginée "pour toutes et tous", dont la pratique s’adaptera aux profils des licencié (e) s (baby, femmes self-défense, sécurité privée, jeune compétiteur, sénior bien-être, etc.).

"Le Muneguda est un art de défense, de stratégie, de santé, de force mentale, de valeurs éthiques (éducatives pour les plus jeunes), de bien-être et de vie, détaille Claude Pouget. Il apporte, à l’instar d’autres arts martiaux, de multiples bienfaits d’un point de vue physique, psychique et social."

En loisir ou en compétition, le Muneguda entend promouvoir "une approche pédagogique dans un environnement adapté au rythme et aux spécificités de chacun".

Ainsi, la formation des plus jeunes sera axée sur les "valeurs éthiques", le "vivre-ensemble". Les cours "ludiques" débuteront en septembre pour les 5-13 ans.

Respect et éthique au premier plan

Une éducation sanctionnée par des passages de grade que l’enseignant veut gratifiant et épanouissant. "Le Muneguda inclura notamment une synthèse du krav-maga, kickboxing, muaythaï, disciplines dans lesquelles ils acquerront les grades concomitamment à ceux du Muneguda".

Des jeunes avant tout formés au contrôle d’eux-mêmes. "Ils acquerront et contrôleront la mise en œuvre d’engagements moteurs et affectifs pour réussir des actions simples. Ils pratiqueront des parcours de motricité ou des exercices ou jeux de coopération simples ou d’oppositions maîtrisées. Socialement, le respect des règles et les valeurs éthiques seront au premier plan."

Pour accentuer cette unité et cet esprit de corps, les pratiquants auront bien entendu un uniforme commun sur les tatamis.

"La tenue sera rouge (T-shirt) et blanche (pantalon). Elle sera offerte aux enfants déjà inscrits la saison dernière."

"En reconnaissance à mon pays"

S’il ne compte plus les récompenses et distinctions individuelles, Claude Pouget confie avoir "souhaité marquer ma reconnaissance à mon pays, à sa langue. La Principauté de Monaco est pour moi un écrin déterminant qui m’a permis au fil des ans de progresser dans les arts martiaux qui me passionnent tant par leur technicité et leurs multiples atouts que pour les valeurs éthiques et humanistes qu’ils promeuvent."

Rendre service aux autres, un leitmotiv d’éducateur que le co-fondateur et directeur technique de l’Académie internationale d’Arts martiaux de Monaco, qui œuvre aussi à Cap-d’Ail et Beausoleil, a aussi poursuivi dans sa carrière professionnelle en tant qu’officier de police.

Titulaire d’un Master II de droit, Claude Pouget a notamment été l’un des responsables de l’Unité d’élite d’intervention et de protection des hautes personnalités à Monaco (équivalent du Raid en France). Il a également enseigné la légitime défense aux élèves de l’École de police.

Claude Pouget, ici dans une position « pacifiste » typique du Muneguda, organise chaque année les « Monte-Carlo Fighting Masters Trophy » (photo à droite) et a été élu quatre fois promoteur de l’année en kickboxing par l’organisation internationale Wako Pro. (Photo DR)

Une quinzaine d'arts fusionnés

Distingué au Hall of Fame comme "Grand Maître d’Arts Martiaux" (2015) et "Grand Maître de Self-Défense" (2017), Claude Pouget est expert certifié et ceinture noire de kickboxing (8e Degré), de krav-maga (7e Dan et champion du monde), de karaté (6e Dan), etc.

Bref, mieux vaut éviter d’ennuyer le monsieur. Sa recette du Muneguda?

"Techniquement, il est composé de mes synthèses issues d’une quinzaine d’arts martiaux, sports de combat ou de défense: le kickboxing, la self-défense krav-maga, le karaté, le K1-Rules, le full-contact, le kickboxing défense, le contact défense, la boxe anglaise, le muaythaï, le sambo, la défense personnelle, le wushu, le penchak silat, la lutte, le MMA, le judo-jujitsu, le jiu-jitsu brésilien, le kyusho jitsu et le grappling."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.