“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grasse - ASM II : place au jeu

Mis à jour le 19/01/2019 à 05:11 Publié le 19/01/2019 à 05:11
Le Grassois Sébastien Amoros retrouve son club formateur à La Paoute.

Le Grassois Sébastien Amoros retrouve son club formateur à La Paoute. G.T.

Grasse - ASM II : place au jeu

La question est de savoir laquelle des deux équipes prendra le jeu à son compte.

La question est de savoir laquelle des deux équipes prendra le jeu à son compte. Car s’il y’a bien un point commun entre le RC Grasse et l’AS Monaco, c’est au niveau de la possession du ballon.

Sur leur synthétique de La Paoute, qu’ils fouleront ce soir face aux réservistes monégasques, les hommes de Loïc Chabas ont l’habitude de faire vivre la balle. Redoublement, une-deux, feinte de passe, tout y passe. Dans les tribunes, nombreux sont les observateurs, et notamment des clubs adverses, à souligner le « beau jeu » produit par les Grassois. Mais en face, Monaco, porté par ses jeunes pépites, n’hésite pas non plus à user de passes pour déstabiliser et déplacer le bloc adverse. De quoi s’attendre à un joli duel entre les deux formations.

« On verra laquelle des deux équipes mettra le plus le pied sur le ballon, sourit l’entraîneur du Racing. A nous de faire preuve d’une grande rigueur à la récupération pour les faire courir un maximum sans ballon. »

Mais côté monégasque, au gré des recrues et des retours de blessure en équipe première, le groupe de David Bechkoura commence à avoir fière allure, avec les renforts de joueurs rodés à la Ligue 1 cette saison. « C’est un peu le plus mauvais moment pour les affronter, constate Loïc Chabas. Cet effectif est digne d’une Ligue 1 bis. Au dernier match, Monaco a joué avec Navarro, Isidor, Diop, Pelé, Massengo, Panzo, Sy ou encore Barreca. Des joueurs talentueux qui ont disputé des matchs de Ligue 1 et de Ligue des champions. »

Décidément, cette affiche entre voisins promet de faire des étincelles.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct