“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Futsal: l'Academy Monaco à l'heure espagnole

Mis à jour le 03/08/2016 à 05:04 Publié le 03/08/2016 à 05:03
De gauche à droite : Raul Larios, Jonathan, Fernandao et Jean Claude Haddad.

De gauche à droite : Raul Larios, Jonathan, Fernandao et Jean Claude Haddad. D.R.

Futsal: l'Academy Monaco à l'heure espagnole

Jean-Claude Haddad, le président du club monégasque, s'est rendu dernièrement à Barcelone afin de finaliser les termes de la restructuration de l'Academy de la Principauté, avec le joueur Fernandao, le coordinateur F6 Raul Larios, et Jonathan, entraineur de l'Academy, diplômé UEFA B Futsal.

Jean-Claude Haddad, le président du club monégasque, s'est rendu dernièrement à Barcelone afin de finaliser les termes de la restructuration de l'Academy de la Principauté, avec le joueur Fernandao, le coordinateur F6 Raul Larios, et Jonathan, entraineur de l'Academy, diplômé UEFA B Futsal.

L'Academy change de nom et devient Academy F6, et sera parrainée par Fernandao, ex-joueur du FC Barcelone.

Des Academy F6 sont déjà présentes à Barcelone et à Londres. Cette nouvelle structure va bénéficier des méthodes les plus récentes telles que la vidéo afin d'analyser individuellement, corriger les défauts de chaque élève et obtenir ainsi un suivi complet des joueurs. Un complément de formation sera dispensé ponctuellement par des entraineurs espagnols. « Transmettre le respect de l'autre, le fair-play ainsi que le bon comportement sur un terrain, demeure nos priorités pour cette école de futsal », précise Jean-Claude Haddad.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct