“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Foot: Monaco tient le choc à Tours (0-0)

Mis à jour le 18/03/2012 à 16:28 Publié le 17/03/2012 à 07:10
Ibrahima Touré a livré un match courageux dans une rencontre où les ballons furent rares à exploiter en attaque.

Ibrahima Touré a livré un match courageux dans une rencontre où les ballons furent rares à exploiter en attaque. PQR/La Nouvelle République

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Foot: Monaco tient le choc à Tours (0-0)

Ne vous y trompez pas, ce match nul et vierge à Tours est une vraie performance. Rien à voir avec le film d'horreur du match aller. Partir chercher un point chez la cinquième meilleure équipe à domicile est déjà un indicateur.

Ne vous y trompez pas, ce match nul et vierge à Tours est une vraie performance. Rien à voir avec le film d'horreur du match aller. Partir chercher un point chez la cinquième meilleure équipe à domicile est déjà un indicateur. A dix contre onze pendant une heure, c'est encore plus fort. A vrai dire, on a bien du mal à imaginer comment cette équipe monégasque, métamorphosée par rapport à la première partie de saison, pourrait connaître une nouvelle relégation. « Ce match, on l'aurait sûrement perdu trois ou quatre zéro il y a quelques mois, avouait Gary Coulibaly après la rencontre. Mais on ne va pas s'enflammer et plutôt garder la tête froide. »

La zone rouge, Monaco, désormais dix-septième, en est sortie hier soir et reste au coude à coude avec Angers, seizième. Avec un match en retard et un autre à disputer lundi soir, Le Mans se retrouve relégable. La lutte entre toutes ces équipes, avec Metz, Lens et peut-être Arles-Avignon, promet d'être rude...

Expulsion sévère

Vu les qualités morales qui ont permis à ses joueurs de ne pas céder sous la pression d'une redoutable équipe angevine, Marco Simone peut tirer beaucoup de positif de cette rencontre. Mais il reste sans doute une pointe de déception avec cette exclusion qui semble très sévère. Que serait-il advenu si Amaury Delerue n'avait pas sanctionné d'un rouge le malheureux Hansson, une nouvelle fois dans l'œil du cyclone bien malgré lui. Sa main sur un contrôle de Buengo, qui partait en contre, était aussi innocente qu'involontaire. Les Monégasques ont donc pioché dans cette injustice pour tenir le cap. La mission paraissait pourtant très difficile après une entame largement en faveur de Tours. Mais avec un joueur de champ en plus et face à une équipe regroupée derrière deux lignes de quatre et Touré seul devant, les hommes de Peter Zeidler n'ont jamais trouvé la faille. Les meilleures occasions, ils se les sont procurées en première période quand Gamiette (39') et Lejeune (45+1') ont eu l'ouverture du score au bout du pied. Oh, il y eut encore bien des frissons ensuite. Ce même Lejeune plaça une tête juste à côté du cadre (62'), puis Buengo buta encore sur Subasic, dont la performance et la roublardise furent saluées plus tard par Zeidler (71').

Lessivée par tant d'efforts, l'ASM n'inquiéta pas vraiment Leroy, qui passa une soirée tranquille en dehors de cette parade sur une frappe du gauche de Giuly (33').

Balle de match en contre

Les Monégasques passèrent pourtant tout près de la victoire en contre, dans le dernier souffle d'une rencontre sacrément haletante et pleine de rythme, mais Touré opta finalement pour une frappe à l'entrée de la surface (90+5'). Il y avait sûrement mieux à faire à gauche, avec Germain mais il est difficile d'en vouloir à l'attaquant sénégalais, auteur d'un match courageux seul en pointe pendant soixante minutes. Comme Hansson, il sera suspendu pour la réception de Châteauroux, vendredi prochain. Les Monégasques devront cette fois aller chercher une victoire. Ce serait quand même dommage de ne pas bonifier à domicile ce point si héroïque.

 

Une pensée pour Eric Abidal

A l'échauffement, les Monégasques portaient un tee-shirt sur lequel était inscrit un mot d'encouragement pour Eric Abidal. L'international français du FC Barcelone, passé par l'AS Monaco (2000-02), devra subir une greffe du foie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.