“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Fierté monégasque à la cérémonie d'ouverture des JO de la jeunesse à Buenos Aires

Mis à jour le 08/10/2018 à 08:30 Publié le 08/10/2018 à 08:10
Les anneaux olympiques brillent dans le ciel argentin.

Les anneaux olympiques brillent dans le ciel argentin. Photos COM et CIO

Fierté monégasque à la cérémonie d'ouverture des JO de la jeunesse à Buenos Aires

200.000 spectateurs ont assisté à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de la jeunesse, qui s’est déroulée sur la principale artère de la capitale argentine. Une première et un enthousiasme sans précédent.

Connue pour ses grandes ambiances de football comme le Monumental (stade de River Plate) ou la Bombonera (Boca Juniors), Buenos Aires a tapé un grand coup pour ces 3e Jeux olympiques de la jeunesse d’été.

Les organisateurs n’ont pas voulu privilégier le côté élitiste. Du coup, tout le monde était dans la rue pour la cérémonie d’ouverture.

Celle-ci se déroule généralement dans un stade, mais elle a eu lieu au final sur la principale artère de la capitale argentine. Il fallait oser!  Le pari est réussi.

Le défilé de 206 nations

Le centre-ville s’est transformé en une véritable ville olympique: 200.000 personnes étaient présentes (record olympique à souligner) pour voir défiler les porte-drapeaux des 206 nations, dont la Monégasque Charlotte Afriat.

>>RELIRE. Cinq athlètes monégasques en lice pour les JO de la jeunesse à Buenos Aires.

L’Obélisque de l’Avenida 9 de Julio a servi d’élément scénique théâtral naturel (avec projection d’images, présentation des sports olympiques…), tandis que les danseurs de tango – couleur locale oblige - ont également fait leur apparition sur les balcons des appartements voisins.

Un format inédit pendant près de deux heures, un enthousiasme hors du commun et sans précédent qui ont lancé de la plus belle des manières ces 3e Jeux olympiques de la jeunesse.


Charlotte Afriat (porte-drapeau): "Beaucoup d’émotion"

Photo COM et CIO

"Lorsque l’on m’a annoncé, à Monaco, que j’étais le porte-drapeau de la délégation pour ces Jeux, j’étais bien sûr très contente. Ce fut une surprise et je ne m’y attendais pas. Je remercie le prince Albert II et le Comité olympique monégasque pour l’honneur et la confiance qu’ils m’ont témoigné.

Dans mon esprit, je pensais défiler dans un stade. Il y a quelques jours, j’ai appris que c’était différent. Mais il y avait pour autant toujours beaucoup d’émotion.

Porter le drapeau de son pays, pour la cérémonie d’ouverture de ces Jeux, c’est déjà une grande et belle fierté. Devant autant de monde, c’est tout simplement quelque chose d’énorme."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct