“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Face à l'ASM, le MBA arrache la victoire sur le fil

Mis à jour le 06/02/2017 à 05:11 Publié le 06/02/2017 à 05:11
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Face à l'ASM, le MBA arrache la victoire sur le fil

Basket N2f

Alors que l'on ne parlait que du match qui opposait Monaco à Nice sur la pelouse du Louis II, un autre derby, sans doute plus confidentiel, mais qui tenait lui aussi toutes ses promesses, se disputait dans les sous-sols du stade. Et c'est peu dire que l'affiche était belle et attrayante avec ce quatrième derby de l'histoire du basket féminin en Principauté, opposant l'ASM, 2e du championnat et meilleure défense, au MBA, leader de la poule depuis la 3e journée et meilleure attaque.

Le public ne s'y était pas trompé, venu en masse soutenir ses protégées, même si, côté supporters, il n'y avait pas de match tant les fans du MBA (80 % des spectateurs) se faisaient entendre. Le début de la rencontre allait révéler une certaine crispation des joueuses des deux équipes, sans doute due à l'enjeu et à la pression. À ce jeu, les filles de l'ASM faisaient la course en tête, sans toutefois parvenir à creuser un réel écart, le 1er quart-temps s'achevant avec +1 en leur faveur.

Dès l'entame du second QT, c'était au tour du MBA de se mettre en évidence, accélérant et prenant les commandes du match. Sous les paniers, Alex Tchangoué et Paola Luke dominaient les intérieures de l'ASM, Aminata Diop et Marylène Guerra. L'écart restait pourtant faible, la mi-temps étant sifflée avec 2 points d'avance pour le MBA.

Sans trembler

La seconde période sera insoutenable pour les nerfs des spectateurs. Les filles venues du banc allaient sonner la révolte à l'image d'Émilie Lecocq ou Maëva Blanchi pour l'ASM, tandis que, côté MBA, c'est la capitaine Morgane Plestan qui, après trois mois d'arrêt pour blessure, faisait son grand retour et se permettait d'inscrire deux paniers bonifiés consécutifs.

C'est bien à nouveau l'ASM qui virait en tête d'un tout petit point à la fin du 3e QT. La dernière période allait être d'une grande intensité. Leslie Fournier, pour le MBA, était au four et au moulin en défense et, sur le terrain, le jeu se durcissait sans jamais dépasser les limites de la régularité grâce à un excellent arbitrage.

À 20 secondes du coup de sifflet final, l'ASM égalisait (58-58), le MBA attaquait mais ne parvenait pas à marquer et, sur la contre-attaque, le ballon sortait en touche en faveur de l'ASM qui remettait en jeu à 5,2 secondes de la fin…

Tout le monde retenait son souffle mais, à la surprise générale, une mésentente entre les joueuses de l'ASM offrait une interception à Alex Tchangoué, qui ne se privait pas de filer vers le panier, Stéphanie Dubois ne pouvant alors que commettre une faute pour arrêter le jeu et donner deux lancers francs au MBA.

Alex ne tremblait pas et inscrivait les deux points de la victoire (58-60) pour le plus grand bonheur des supporters du MBA.

Des entraîneurs confiants

« Le match bascule sur la dernière possession. Nous avons pourtant le dernier ballon du match à moins de 5 secondes du coup de sifflet final mais, sur une passe très mal ajustée, nous offrons la possibilité au MBA de gagner. C'est un scénario improbable et qui n'a pas été en notre faveur. C'est cruel mais finalement logique quand on sait avec quelle détermination les joueuses adverses s'entraînent et font preuve de solidarité. Le match a été à la hauteur d'un derby et les équipes ont répondu présentes tout au long de la rencontre. Nous avons beaucoup de regret car, contrairement au match aller où nous avions été nettement dominés, nous faisons cette fois jeu égal avec nos adversaires. » analysait Olivier Tuso, le coach de l'ASM, à l'issue de la partie.

« Ce soir, le MBA s'envole au classement, avec deux victoires d'avance sur Martigues et l'ASM, ses dauphins, et fonce vers les Play-offs » jubilait, quant à elle, Olga Tarasenko pour le MBA.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.