“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

En Bretagne, l’ASM BV réalise deux bonnes performances

Mis à jour le 08/08/2019 à 10:09 Publié le 08/08/2019 à 10:09
Monaco a tout donné dans cette série au championnat de France.

Monaco a tout donné dans cette série au championnat de France. France Beach-Volley

En Bretagne, l’ASM BV réalise deux bonnes performances

À Saint-Quay-Portieux (Côtes-d’Armor), s’est déroulée dernièrement une étape du championnat de France de beach-volley en série 1.

À Saint-Quay-Portieux (Côtes-d’Armor), s’est déroulée dernièrement une étape du championnat de France de beach-volley en série 1. Grâce son sponsor, l’ASM BV a pu envoyer deux équipes en Bretagne afin de disputer l’une des épreuves qui se déroulent en général dans le Nord de la France. Les deux équipes devaient disputer un tournoi de pré-qualification la veille du tournoi, où l’ASM BV a fait un sans-faute. La paire Eva Hamzaoui et Caroline Revel Chion, après s’être qualifiée en quarts de finale en disputant les barrages (la poule était relevée), s’incline 2-0 face à la paire espagnole Kliokmanaite/Bouza, très solide.

Chez les hommes, Tom Succo et Guilhem Delon ont fait un magnifique tournoi. Ils terminent eux aussi en quarts de finale en s’inclinant 2-0 face à l’une des équipes de France Arnaud Gauthier-Rat et Quincy Aye qui brillent en ce moment au niveau international. À noter que le jeune Tom Succo a été désigné meilleur espoir du tournoi. Tout ceci est de très bon augure pour le futur du volley-ball monégasque.

Prochaine échéance : la finale de la Coupe de France des clubs pour les filles, les 24 et 25 août prochains à Montpellier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct