Rubriques




Se connecter à

En Bretagne, il a créé un groupe de supporters de l'AS Monaco

À la suite d'un appel à témoignages posté sur les réseaux sociaux, et dans le cadre d'un partenariat entre l'AS Monaco et Monaco-Matin, les supporters monégasques ont tenu à partager leurs anecdotes, souvenirs, leur première fois et leur amour pour le club de la Principauté. Julien, installé en Bretagne, a créé un groupe de supporters, très actif sur les réseaux.

La rédaction Publié le 08/04/2021 à 17:11, mis à jour le 21/04/2021 à 12:18
Léo a déjà son chouchou, le capitaine monégasque Wissam Ben Yedder. Ici à la Beaujoire, à Nantes DR

Aujourd’hui installé en Normandie, c’est en Bretagne qu’il a réuni de nombreux supporters autour
du fanion rouge et blanc.

"Grâce à un bel engouement des supporters en Bretagne et des pays de la Loire, j’ai créé un groupe de supporters (Munegu Da Viken) qui, grâce à nos formidables membres actifs, est un groupe reconnu. Je me souviens des premiers déplacements effectués où l’on était des fois 20 ou 30 en parcage."

Des kilomètres, Julien en a parcouru: "je ne compte plus les déplacements et kilomètres effectués pour voir mon club et chanter nos couleurs. Quelques fois c’était drôle de rentrer et de se dire que les joueurs avaient eu le temps de rentrer à Monaco, dormir et prendre le petit-déjeuner pendant que nous rentrions de nos déplacements."

 

Un club qui lui a procuré des émotions contrastées. "J’étais présent en 2011 contre Lyon pour la descente. Je suis redescendu en 2013 pour le titre de champion de L1 et je suis revenu pour le match retour en 2017 contre Manchester City(3-1). Des émotions différentes, mais des émotions tout de même."

Aujourd’hui, c’est avec son fils, Léo, qu’il partage cet amour du club. "Depuis quelques années, j’encourage mon fils à venir et il a ses yeux qui pétillent lorsqu’il voit les joueurs fouler la pelouse. C’est magique. Merci à ce club pour toutes ces émotions et ces moments."

Souhaitons à Léo autant de souvenirs.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.