“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Du mouvement…

Mis à jour le 16/01/2017 à 05:08 Publié le 16/01/2017 à 05:08
L'équipe de foot à 7 du Break camp a eu bien des difficultés face au Musée océanographique.

L'équipe de foot à 7 du Break camp a eu bien des difficultés face au Musée océanographique. PdT

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Du mouvement…

Au stade de Cap-d'Ail, il fallait une mi-temps à MI/GP Monaco pour asseoir sa supériorité face à l'ASM FC qui résistait bien jusqu'à la 43e minute.

Au stade de Cap-d'Ail, il fallait une mi-temps à MI/GP Monaco pour asseoir sa supériorité face à l'ASM FC qui résistait bien jusqu'à la 43e minute. Les buts se sont alors enchaînés avec au final deux doublés, l'un de José Eduardo Costa Leite et l'autre d'Helder Dinis Baptista Cardoso. Si le match manquait quelque peu de suspense, il était très correct et agréable à suivre. En deuxième partie de soirée, l'équipe de Gramaglia déclarait forfait face à la Mairie qui conforte sa première place au classement de la poule Ville de Monaco. Au stade des Moneghetti, la rencontre était des plus indécises, comme en témoignait le score de parité à la mi-temps (2-2) et l'écart minime entre les deux formations au coup de sifflet final (5-4 en faveur de la Sûreté Publique). C'est le Centre Rainier-III qui avait pris l'avantage en début de deuxième mi-temps par Jean-Philippe Berto mais la Sûreté Publique a ensuite aligné trois buts en à peine plus de cinq minutes. Mohamed Lachelak réduisait bien le score quelques minutes avant la fin mais il était trop tard. À noter quelques tensions avec des cartons jaunes de part et d'autre et même un rouge pour un second avertissement du côté de la Sûreté. Le classement reste serré dans la poule Rainier III avec en tête l'Hôpital suivi par MR Concept et les Carabiniers du Prince dans un mouchoir de poche.

Le Seven prend sa vitesse de croisière

En Seven aussi, les scores sont souvent élevés. L'équipe du Musée Océanographique, qui n'est certes pas la plus jeune de la compétition, a su développer un jeu efficace en marquant par trois fois avant la pause, puis à deux reprises ensuite. Avantage à l'ancienne génération puisque c'est le père, Paolo Alvarez, qui inscrivait un doublé contre une seule réalisation pour le fils, Kévin Alvarez, qui réalisait une bonne prestation. C'est donc sur le score de 5-1 que Break Camp s'est incliné (but de Nicolo Pinela) malgré une bonne résistance du défenseur Charlie Cassard. Un but de plus au palmarès d'Emilie's Cookies face à l'Omnium Sport de Monaco (6-1). L'équipe de Yannick Plent a pourtant bien résisté en première mi-temps en n'encaissant que deux buts et en marquant une fois par Florian Blanchi Zelioli mais l'équipe d'Arnaud Sbarrato enchaînait quatre buts en deuxième période et ne laissait aucune chance à l'OSM avec un quadruplé de Rémi Devissi ! Emilie's Cookies, avec un seul match joué, talonne désormais l'Omnium au classement.

C'est le premier de la poule Elite, Diamond FC, qui inscrivait le plus grand nombre de buts, dix face à l'AJM ! Le match se décantait réellement en deuxième période, car à 1-3 à la pause, les équipiers d'Arnaud Sandri pouvaient encore y croire.

Mais au bout du compte, avec un triplé de Yohan Lamouroux et un autre de Youness Bensseraj, Diamond FC confirmait effectivement sa domination (10-4).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.