Rubriques




Se connecter à

Dommage !

Le MBA a de quoi nourrir des regrets mais cette élimination en 8e de finale de la Coupe de France aura au moins le mérite de permettre au club de se concentrer sur le championnat.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 24/02/2016 à 05:04, mis à jour le 24/02/2016 à 05:04
Paola Luke.
Paola Luke. P. d.T.

Le MBA a de quoi nourrir des regrets mais cette élimination en 8e de finale de la Coupe de France aura au moins le mérite de permettre au club de se concentrer sur le championnat. Le plateau des 16e et 8e de finale était organisé à la perfection par le club de Châteaurenard dans le Vaucluse. En 16e, le club monégasque affrontait la Tronche Meylan, actuel 2e du championnat de N1 et grand favori de cette Coupe avec Roanne. Dès l'entame, les joueuses de la Principauté prenaient pourtant les devants et ne se laissaient pas impressionner par le gabarit des intérieurs adverses. Coralie Magoni, insaisissable, dirigeait l'équipe avec autorité. La mi-temps était sifflée avec un avantage pour Monaco de 14 points tout à fait mérité. La seconde période allait être d'un niveau exceptionnel, les deux équipes se rendant coup pour coup et, grâce à Mélissa Uhel qui inscrivait deux paniers à 3 points dans les dernières secondes du 3e QT, MBA conservait 15 points d'avance. Au début du dernier quart-temps, Leslie Fournier, exceptionnelle en défense, se blessait au genou et devait quitter ses coéquipières puis Paola Luke sortait pour 5 fautes. Il restait 5 minutes et l'équipe finissait le match sans ses intérieurs. Les filles se battaient sur tous les ballons et, malgré un retour de la Tronche dans les dernières secondes, MBA gagnait le match de 7 points (74-67). Héroïque !

 

Fatiguées

En 8e, MBA était alors opposé à Martigues, équipe qui survole le championnat de N3. Dans le 1er QT, les Monégasques refont leur handicap de 7 points rapidement mais, grâce à une fin de période mieux maîtrisée, Martigues garde 2 points d'avance. Malheureusement, l'équipe payait l'énorme match de la veille et commençait à montrer quelques signes de fatigue. Martigues n'en demandait pas tant et commençait à creuser l'écart (29-41, 20'). En deuxième mi-temps, MBA courait après le score et revenait même à 5 points à trois minutes de la fin. Par manque de lucidité, le club du président Elena s'inclinait de 9 points (53-62) : « Martigues mérite sa qualification pour les quarts. Je suis très fier de mes joueuses car elles ont tout donné. Maintenant, il nous reste 6 matchs de championnat pour espérer accrocher une place en Play-off, ce qui serait exceptionnel pour une première saison en NF2. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.