“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

"Djoko" et Nadal déjà inscrits aux Rolex Masters de Monte-Carlo

Mis à jour le 06/02/2014 à 09:20 Publié le 06/02/2014 à 07:07
Zeljko Franulovic a dévoilé hier les premiers contours de l’édition 2014 du Monte-Carlo Rolex Masters. Nadal et Djokovic seront bien là pour peut-être disputer la belle en finale après 2012 et 2013.

Zeljko Franulovic a dévoilé hier les premiers contours de l’édition 2014 du Monte-Carlo Rolex Masters. Nadal et Djokovic seront bien là pour peut-être disputer la belle en finale après 2012 et 2013. Eric Dulière, P. Lapoirie et EPA/MAXPPP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

"Djoko" et Nadal déjà inscrits aux Rolex Masters de Monte-Carlo

Les deux meilleurs joueurs ont été parmi les premiers tennismen à remplir leur formulaire pour le Masters. Zeljko Franulovic rêve déjà de la même finale que lors des deux dernières années

Les deux meilleurs joueurs ont été parmi les premiers tennismen à remplir leur formulaire pour le Masters. Zeljko Franulovic rêve déjà de la même finale que lors des deux dernières années

Il y a des jours comme ça où la météo ne fait vraiment rien pour vous aider. Pas le moindre rayon de soleil hier en Principauté. Impossible de profiter pleinement du cadre somptueux du Monte-Carlo Bay pour promouvoir la 108e édition du Monte-Carlo Rolex Masters (12-20 avril).

Mais le premier Masters 1.000 européen de la saison n'en a plus vraiment besoin.

Avec 127 000 spectateurs (record de 2012 égalé), 61 millions de téléspectateurs issus de 80 pays et la plus belle affiche (Djokovic-Nadal) du tennis moderne, l'édition 2013 a marqué les esprits.

Le mystère Federer

« On veut s'assurer que le tournoi reste l'un des plus prestigieux du monde, mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers et rester vigilant. Le monde bouge, les pays émergents veulent racheter le tournoi(*), mais nous cherchons à l'améliorer chaque année en soignant tous les détails », assure Zeljko Franulovic, le directeur du tournoi. Et sa recette fonctionne, la preuve en chiffres. « Nous avons vendu un peu plus de 10% de billets de plus que l'an passé à la même époque et toutes les loges (285) sont parties ».

Concernant le plateau, tous les meilleurs mondiaux ou presque devraient encore fouler l'ocre monégasque au printemps prochain. « Nadal et Djokovic ont été parmi les premiers joueurs à s'inscrire », reprend Zeljko Franulovic.

Une seule interrogation demeure, elle concerne Roger Federer, pas le plus grand fan de la terre battue. « La date de clôture des inscriptions, c'est le 18 mars. On ne se presse pas. On sait qu'il attend un troisième enfant, qu'il rejoue en Coupe Davis... Mais on a un bon feeling avec lui. C'est un cas particulier, qu'on gère sereinement. S'il vient, tant mieux, sinon on a les cinq premiers mondiaux(Nadal, Djokovic, Wawrinka, Del Potro, Ferrer),donc ça va ».

Effectivement, avec ou sans l'homme aux 17 "Grands Chelems", l'édition 2014 aura fière allure.

*Il n'existe que 9 tournois estampillés "Masters 1000" et la date est soumise à concurrence.

Réservations : montecarlotennismasters.com

Zeljko Franulovic a dévoilé hier les premiers contours de l'édition 2014 du Monte-Carlo Rolex Masters. Nadal et Djokovic seront bien là pour peut-être disputer la belle en finale après 2012 et 2013.
Zeljko Franulovic a dévoilé hier les premiers contours de l'édition 2014 du Monte-Carlo Rolex Masters. Nadal et Djokovic seront bien là pour peut-être disputer la belle en finale après 2012 et 2013. Eric Dulière, P. Lapoirie et EPA/MAXPPP

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.