“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

DIAPO. Papin, Valderrama, Ardiles: des hommes en or à Monaco

Mis à jour le 17/10/2013 à 10:40 Publié le 17/10/2013 à 10:26
Retrouvailles chaleureuses entre Jean-Pierre Papin et Carlos Valderrama, hier au Sportel.

Retrouvailles chaleureuses entre Jean-Pierre Papin et Carlos Valderrama, hier au Sportel. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

DIAPO. Papin, Valderrama, Ardiles: des hommes en or à Monaco

Pour présenter les Golden foot, un trio constitué de légendes du football a fait son apparition au Sportel hier. Ils en ont profité pour marquer de leur empreinte la Champions promenade

Pour présenter les Golden foot, un trio constitué de légendes du football a fait son apparition au Sportel hier. Ils en ont profité pour marquer de leur empreinte la Champions promenade

Carlos Valderrama n’a perdu qu’une seule chose : sa vitesse.Pour faire dix mètres, il lui faut aujourd’hui près de trente minutes !Il faut dire que l’iconoclaste colombien doit s’arrêter tous les mètres pour poser en photo à la demande de ses fans.Un exercice qu’il répète à l’infini tout en souriant.La classe. La vraie.

L’ancien milieu offensif international sud-américain a toujours ses boucles dorées en guise de coiffure.Autant de frisottis que de bracelets.« Ces bijoux ne signifient rien de particulier. Je trouve ça joli moi, c’est tout », dit-il avec sa moustache finement dessinée. Carlos s’est présenté en avance, hier, au Grimaldi forum à Monaco, dans le cadre du Sportel.

>>DIAPO. Papin, Valderrama, Adiles aux Golden foot à Monaco

Il a été rejoint par Jean-Pierre Papin et Osvaldo Ardiles avec qui il concourait pour le titre de joueur de légende des Golden foot dont le gala a eu lieu hier soir. Comme ils ont marqué de leurs empreintes le football, ils ne pouvaient repartir de la principauté sans laisser une ultime trace. Leurs pieds moulés dans le bronze ont rejoint sur la Champions Promenade d’autres talents : Pelé, Zidane, Baresi, Totti etc.

« J’ai vu Jean-Pierre Papin »

« J’ai vu Jean-Pierre Papin. J’ai vu Jean-Pierre Papin », n’a cessé de répéter un jeune fan en trottinette qui a décidément du mal à s’en remettre.

Une rencontre il faut dire surréaliste pour beaucoup de passants. Furtivement, ils se sont prêtés au jeu des questions-réponses.« Comment tu vas ? Tu habites où maintenant Jean-Pierre » demande décontracté à JPP,  l’Argentin Osvaldo. « Near (près de) Bordeaux » lui répond le serial buteur français avant de s’épancher sur l’équipe de France.

Et forcément, de soutenir Kaiser Franck Ribery dans sa course au ballon d’or : « Sincèrement, c’est son année !   Il a marqué de son empreinte l’année 2013.Il a tout gagné ».

Le Roi du “retourné” n’a pas été très renversant quand il a été question d’évoquer l’attaque de l’équipe de France. « Franchement entre Olivier Giroud et Karim Benzema, je n’ai pas de préférence.Didier (Deschamps, ndlr) a deux options de jeu. Le plus important, c’est l’équipe, le collectif. Tant qu’on gagne et que l’équipe de France se qualifie pour le mondial, peu importe qui joue », insiste-t-il.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.