“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Deschamps: "Je suis bien dans mes baskets"

Mis à jour le 04/04/2013 à 08:21 Publié le 04/04/2013 à 07:28
Le sélectionneur de l'Equipe de France Didier Deschamps
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Deschamps: "Je suis bien dans mes baskets"

Le sélectionneur de l'Equipe de France Didier Deschamps se sent à l'aise dans son nouveau costume, même si le dernier résultat contre l'Espagne (0-1), en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, le fait "rager".

Le sélectionneur de l'Equipe de France Didier Deschamps se sent à l'aise dans son nouveau costume, même si le dernier résultat contre l'Espagne (0-1), en éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, le fait "rager". "Nous sommes passés à côté d'un résultat fabuleux", dit-il. Les prochaines échéances (Uruguay, Brésil, Belgique en amical avant notamment le déplacement en Géorgie en septembre) seront l'occasion d'élargir la liste. Et au milieu, où il ne pourra pas compter sur Cabaye, Pogba et Matuidi en Géorgie ? "J'aurai des choix à faire". On lui souffle le nom du Niçois Didier Digard. "Il fait une belle saison. Je regarde tout le monde."

Dans l'entretien qu'il nous a accordés mercredi matin, à paraître dans Nice-Matin et Var-Matin ce jeudi, l'ancien champion du monde évoque aussi le premier club qu'il a entraîné, l'AS Monaco, et notamment sa première saison, chaotique (2001-2002). "J'étais vraiment dans le dur. Heureusement, il y a eu de très bons moments ensuite." Deschamps réagit au litige qui oppose la LFP au club princier au sujet de sa fiscalité et assure que le projet de taxe à 75% peut avoir "des conséquences importantes". "C'est inéluctable, ça entraînera le départ d'encore plus de joueurs." DD évoque également l'OM, "ce club à part", mais qu'il fallait bien quitter un jour. "Aujourd'hui, je suis bien dans mes baskets, j'ai plus de liberté pour m'occuper de moi. Il fallait ça sinon, j'aurais explosé.

 



 Le dossier complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.