“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Des bassins olympiques aux plateaux de cinéma

Mis à jour le 23/08/2018 à 05:13 Publié le 23/08/2018 à 05:13
Après plusieurs rôles de méchant dans des films tournés en Russie, le jeune comédien espère percer dans le milieu international du cinéma.

Après plusieurs rôles de méchant dans des films tournés en Russie, le jeune comédien espère percer dans le milieu international du cinéma. Jean-Sébastien Gino Antomarchi

Des bassins olympiques aux plateaux de cinéma

Hafedh Dakhlaoui, ex-licencié de l'AS Monaco Natation, a choisi de percer dans le cinéma après plusieurs petits rôles obtenus dans des productions de films américains et russes

Le destin - mektoub comme on dit en Tunisie - tient parfois à peu de chose. Pour Hafedh Dakhlaoui, il s'est manifesté une première fois, il avait 15 ans. Engagé pour faire de la figuration sur le tournage d'un film, il est choisi en dernière minute pour donner finalement la réplique à la star du long-métrage. Un déclic. C'était en Tunisie où le jeune homme de 32 ans est né et a grandi avant de poser ses valises en Principauté, il y a presque dix ans.

« La Tunisie m'a donné la vie, mais Monaco m'a ouvert les yeux sur le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct