“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Départ mitigé pour la délégation monégasque au JO de la jeunesse à Buenos Aires

Mis à jour le 09/10/2018 à 08:14 Publié le 09/10/2018 à 10:00
Claudia Verdino (plot n°1), au départ du 200 m 4 nages, ne fera pas mieux qu’une 31e place au classement général. Emilien Puyo, lui, a signé un super chrono au 100 m dos.

Claudia Verdino (plot n°1), au départ du 200 m 4 nages, ne fera pas mieux qu’une 31e place au classement général. Emilien Puyo, lui, a signé un super chrono au 100 m dos. Photo COM

Départ mitigé pour la délégation monégasque au JO de la jeunesse à Buenos Aires

Les beach-volleyeurs comme les nageurs n'ont pas fortement brillé dans les premières compétitions des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires.

Les beach-volleyeurs monégasques étaient les premiers en lice aux JOJ ce dimanche. Face au Costa Rica, dans la poule G, Olivier Lanteri et Ludovic Palmaro ont dû baisser pavillon (21-11, 21-17).

Une première défaite au goût amer: "On a commis trop de fautes directes. C’est dommage car nos adversaires semblaient à notre portée."

Jana Zyani, le coach, n’y allait pas par quatre chemins: "Quand on rentre sur un terrain, il ne faut pas être des agneaux…" Le match suivant, ce sera contre le Ghana.

Emilien Puyo
dans le bon tempo

Un peu plus tard, en présence du prince Albert II, c’était au tour de la nageuse Claudia Verdino de se mettre à l’eau sur le 200 m 4 nages. Un chrono de 2’32’’14 et une 31e place au final.

"Je n’étais pas trop stressée, mais c’est toujours excitant de nager avec des filles de ce niveau-là." Prochaine course de Claudia: le 200 m dos.

En revanche, ce lundi, le jeune Emilien Puyo (15 ans) a réussi ses débuts pour son entrée dans ces JOJ. En lice dans l’épreuve du 100 m dos, le nageur "rouge et blanc" a signé un chrono de 1’03’’06, à 7 centièmes de son meilleur temps de l’été.

"Emilien fait le meilleur temps de passage au 50 m en 29 secondes. Le retour a été plus compliqué, mais il s’est battu jusqu’au bout. C’est encourageant pour sa saison à venir."

Prochaine course à Buenos Aires pour Emilien Puyo, le 200 m dos ce vendredi 12 octobre.

Emilien Puyo
Emilien Puyo Photo COM

à partir de 1 €


La suite du direct