“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

De Cap-d'Ail au stade Louis-II, le rouge et le noir

Mis à jour le 07/02/2016 à 05:04 Publié le 07/02/2016 à 05:04
À pied ou en deux roues, beaucoup de supporters de l'OGC Nice ont assisté au derby, hier au stade Louis-II.

À pied ou en deux roues, beaucoup de supporters de l'OGC Nice ont assisté au derby, hier au stade Louis-II. Michael Alesi

De Cap-d'Ail au stade Louis-II, le rouge et le noir

Ils étaient nombreux. Beaucoup de supporters de l'OGC Nice ont convergé vers la Principauté, hier, en marge du match opposant leur club à l'AS Monaco. Ambiance sur la route et au stade

On les entend avant de les voir. D'un coup, des chants de supporters remplissent la Basse-Corniche, à Cap-d'Ail. Des pétards retentissent, fort. Tout se déroule sous les volutes de fumigènes. Et puis de grands drapeaux apparaissent. Ils flottent en l'air, devant une grande banderole déployée dans le sens de la largeur. Quelque 500 personnes, selon les forces de l'ordre, se tiennent derrière. Ce sont des supporters de l'OGC Nice. Ils convergent vers le stade Louis-II de Monaco, hier midi. Leur club doit y affronter celui de la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct