Rubriques




Se connecter à

De bonnes performances pour commencer 2019

Le 20 janvier dernier, l’AS Monaco Haltérophilie entamait 2019 avec un déplacement à Nice pour les éliminatoires des finales nationales et le championnat départemental.

Publié le 02/02/2019 à 05:10, mis à jour le 03/02/2019 à 05:10
Krystel Tudes.	(DR)
Krystel Tudes. (DR)

Le 20 janvier dernier, l’AS Monaco Haltérophilie entamait 2019 avec un déplacement à Nice pour les éliminatoires des finales nationales et le championnat départemental. Accompagnés par l’entraîneur Jean Canestrier, les haltérophiles monégasques sont revenus de Nice avec de bons résultats.

Pour les éliminatoires des finales nationales, Krystel Tudes avait l’occasion de valider dès le mois de janvier, sa qualification pour le championnat de France Elite. Malgré une troisième place, et signant la meilleure performance dans sa catégorie, Krystel n’a pas réalisé les minima requis pour la qualification… La faute à un arbitrage très sévère sur sa dernière tentative, à l’épaulé-jeté. En attendant une seconde chance au mois de mars, Krystel doit se contenter d’une qualification au GP fédéral (France N2).

Trois athlètes engagés

 

En ce qui concerne le championnat départemental, trois athlètes étaient engagés. Et c’est l’entraîneur Jean Canestrier qui doit être ravi ! En effet, ses athlètes ont réalisé de très bonnes performances. A commencer par Laeticia Brize qui, pour sa seconde compétition, termine première de sa catégorie et réalise un classement de niveau régional.

Chez les juniors, l’exemple à suivre est celui de Nicolas Battaglia. Le Monégasque est d’une régularité parfaite et a réalisé un 6 sur 6. Il se classe logiquement premier de sa catégorie.

Enfin, Julien Ramos (senior) a réalisé une performance à la hauteur de son niveau avec une première place dans sa catégorie et second du classement général de la compétition.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.